NuitFrance
Adresse : http://www.nuitfrance.fr
Mail : contact@nuitfrance.fr

Contenu édité le 29/05/2020 à 18:25:51







LA NUIT NATURELLE


> Le sommeil chez l'Homme


Accès directs vers les rubriques ressources de NuitFrance en lien avec ce sujet :

Accéder aux publications centralisées sur NuitFrance sur les rythmes biologiques chez l'Homme



« Le sommeil est pour l'ensemble de l'homme ce que le remontage est à la pendule. », Arthur Schopenhauer (Aphorismes sur la sagesse dans la vie, 1886)

Qu'est-ce que le sommeil ?


Le sommeil est un état temporaire pendant lequel le corps humain fonctionne au ralentit. Il existe quatre stades successifs de sommeil dit "lent", au fil desquels l'endormissement devient de plus en plus profond, en association avec une diminution peu à peu de l'activité corporelle (pouls, respiration, tonus musculaire, température, ...). Puis, le dormeur atteind ensuite le stade de sommeil paradoxal. Ce dernier stade est particulier car, tout en étant l'état d'endormissement le plus profond, il est aussi caractérisé par un réenclenchement de l'activité cérébrale et des mouvements musculaires (yeux, ...). L'ensemble de ces stades forment un cycle et une nuit de sommeil sera composée de plusieurs enchainements de ce cycle.


A quoi sert le sommeil ?


La médecine place le sommeil parmi les fonctions vitales de l’organisme au même titre que la respiration, la digestion ou l’immunité. Le fait est qu'un être humain passe environ le tiers de sa vie à dormir. L'étude du sommeil et de ses effets reste relativement récente. Néanmoins, nous savons que le sommeil est indispensable à un être humain au moins pour la croissanceainsi que pour l’apprentissage et la mémorisation. Il joue aussi un rôle de mise au repos et de rechargement en énergie.


Les facteurs du qualité du sommeil


Le sommeil est provoqué spontanément en cas de fatigue du corps, appelée "dette de sommeil" mais il est aussi régulé par "l'horloge interne" de l'organisme. En tant qu'espèce diurne, le sommeil chez l'Homme a ainsi lieu la nuit (phase d'obscurité), pendant laquelle est produite l'hormone du sommeil, la mélatonine (=> Voir la partie de cette rubrique dédiée aux rythmes biologiques).

En revanche, l'heure précise d'endormissement et la durée de sommeil varient d'un individu à l'autre. En moyenne, un adulte dort 8h par jour, mais certaines personnes se contentent de 6h et d'autres au contraire ont besoin de dormir presque 10h.

Plusieurs facteurs influent sur la qualité du sommeil et le bon déroulement du cycle complet de sommeil jusqu'au sommeil paradoxal. Parmi eux, on peut citer :

- l'absence de lumière : la lumière d'une manière générale empêche l'endormissement chez l'être humain. Celle-ci inhibe en effet la production de la mélatonine, hormone du sommeil (=> Voir la partie de cette rubrique dédiée aux rythmes biologiques).

- le calme et la tranquillité : le sommeil est en effet un état de repos relativement fragile, il peut être interrompu par des stimulations externes comme le bruit,

- une température ambiante pas trop froide ni trop chaude : la température idéale pour l'endormissement se situerait entre 18 et 20°C.