Vous êtes ici :   Accueil   >   Actualités   >   RSA : bonne nouvelle, l’aide va augmenter jusqu’à 1 335 euros, les allocataires concernés

RSA : bonne nouvelle, l’aide va augmenter jusqu’à 1 335 euros, les allocataires concernés

Le RSA profite d'une récente revalorisation intéressante. Combien peuvent toucher les bénéficiaires ? On vous présente les chiffres.

Montrer le sommaire Cacher le sommaire

Les Français attendent le versement des aides sociales du mois de mai avec impatience. Et pour cause, elles profitent depuis le 1ᵉʳ avril d’une revalorisation très intéressante. Une revalorisation qui n’a rien de surprenant. En effet, elle est la conséquence de l’inflation qui paralyse le pays depuis des mois. En ce sens, la hausse du RSA est significative.

À quoi doivent donc s’attendre les bénéficiaires de cette aide sociale qui concerne les plus modestes ? Les chiffres que nous pouvons lire ici et là sont-ils vrais ? Le RSA peut-il monter jusqu’à plus de 1 300 euros ? C’est le moment de faire le point. 

RSA, une aide indispensable pour les Français précaires

Le RSA est une aide sociale qui, en dehors de certaines exceptions, s’adresse aux citoyens de plus de 25 ans. Ils doivent vivre en France et justifier d’un manque certain de ressources.

Cette assistance s’adresse aussi bien aux citoyens français qu’aux étrangers résidant en France depuis au moins cinq ans et disposant d’un titre de séjour valide.

À voir RSA et prime d’activité : est-il possible de cumuler les 2 aides de la CAF ? Les conditions

Le RSA vise à permettre à ces citoyens de survivre en attendant de trouver ou de retrouver un travail. Comme les autres aides sociales, le RSA profite d’une revalorisation de 4,6 % depuis le 1ᵉʳ avril.

C’est évidemment un soulagement pour les personnes les plus modestes qui vivent tant bien que mal avec l’inflation. La bonne nouvelle, c’est qu’elle ralentit sa course. En mars, d’après l’INSEE, elle tombe à 2,3 %. Une bonne nouvelle qui permet de respirer un peu mieux.

Le montant du RSA

Sachez qu’il n’y a pas un montant universel du RSA. Le montant que vous touchez évolue selon vos ressources et votre situation personnelle. La Caf analyse votre dossier et valide un montant qui évolue à la hausse ou à la baisse selon les changements que vous signalez. 

Grâce à la hausse de 4,6 %, une personne seule peut toucher jusqu’à 635,71 euros. De son côté, un couple sans enfant peut prétendre jusqu’à 953,57 euros. Les chiffres grimpent pour les parents. Par exemple, un couple avec deux enfants peut espérer recevoir 1 334,99 euros. 

Les chiffres sont donc vrais. Oui, certains Français peuvent, grâce au RSA, percevoir une certaine somme. Mais cela ne concerne pas tous les bénéficiaires. Il faut respecter les conditions et se trouver dans une réelle précarité pour percevoir de tels versements. 

À voir RSA : pouvez vous toucher cette aide si vous avez des économies sur votre compte bancaire ?

Une aide indispensable 

Les bénéficiaires du RSA reçoivent leur aide financière le 5 de chaque mois, selon un système de paiement à terme échu. Ainsi, l’augmentation récente sera reflétée à partir du versement suivant le mois de l’ajustement. C’est donc en mai que les bénéficiaires noteront l’évolution. 

Malgré cette augmentation, de nombreux défis existent encore pour les bénéficiaires du RSA. La hausse pourrait ne pas suffire à compenser pleinement l’impact de l’inflation sur les dépenses quotidiennes, notamment dans les zones à coût de la vie élevé.

Il est donc essentiel que le gouvernement poursuive l’évaluation de l’efficacité du RSA et engage des discussions sur d’éventuelles réformes futures pour garantir sa pertinence et son efficacité dans la lutte contre la pauvreté. Alors que les plus riches s’enrichissent et les plus pauvres s’appauvrissent, il est impératif de procéder à de justes ajustements. 

Vous aimez ? Partagez !