Vous êtes ici :   Accueil   >   Météo en France   >   Météo : voici enfin les tendances prévues pour cet été en France, ça va secouer, méfiez-vous

Météo : voici enfin les tendances prévues pour cet été en France, ça va secouer, méfiez-vous

Les tendances météo à long terme de la saison estivale viennent d’être révélées. Voici comment sera le temps en général, l’été 2024.

Montrer le sommaire Cacher le sommaire

Alors que les bourgeons éclatent et que les journées s’allongent, le début du printemps en France se révèle marqué par une métamorphose de la météo. Les averses cèdent la place à un éclat de soleil prometteur, annonçant un été qui s’annonce tumultueux. Connaîtrons-nous une saison estivale aussi chaude que la précédente ? Nous vous disons tout.

El Niño et La Nina seront de la fête

Cette saison, nous sommes témoins de l’épilogue d’El Niño et de l’avènement de La Niña. Il s’agit là d’un changement rapide qui brouille les cartes des prévisionnistes.

Bien que La Niña soit réputée pour apporter une fraîcheur globale, son effet ne sera pas immédiat. La France s’apprête à expérimenter un été 2024 qui promet d’être un festival de la météo.

Entre des vagues de chaleur oppressantes et des orages spectaculaires, le ciel prévoit une représentation aussi imprévisible qu’extravagante. Mais d’où vient cette turbulence atmosphérique ?

À voir Météo : les tendances prévues pour les 4 semaines à venir, il y a de l’orage dans l’air

L’explication réside dans la danse climatique entre El Niño et La Niña. Ces deux forces opposées affectent en effet l’océan Pacifique et exercent ainsi une influence considérable sur le climat mondial.

El Niño, qui se retire ce printemps, a pour effet d’élever la température des eaux du Pacifique, entraînant souvent un réchauffement global. À l’inverse, La Niña refroidit ces eaux, apportant ainsi un rafraîchissement bienvenu aux températures planétaires.

Météo : un temps sec et chaud

Avec le phénomène La Niña, on s’attend à une augmentation de l’activité des cyclones dans le nord de l’Atlantique. En effet, elle pourrait être jusqu’à 70 % plus active que la moyenne habituelle.

Pour l’Hexagone, cela signifie qu’on va vivre un été plus torride que d’ordinaire. Les températures dans le nord de l’océan Atlantique pourraient alors excéder les moyennes saisonnières de 1 à 2 °C.

Dès le mois de mai 2024, on prévoit donc l’installation d’une période de chaleur. Une tendance météo caractérisée par un climat anticyclonique. Ainsi, le temps s’annonce sec et relativement élevé en température, succédant à ce mois d’avril pluvieux.

À voir Météo : ces prévisions catastrophiques sur l’arrivée de vagues de chaleur en France

On pourrait également observer des orages épisodiques, mais violents. Ce sera particulièrement le cas des régions méridionales. Il en sera de même de celles à proximité de massifs montagneux tels que les Pyrénées et les Alpes.

Tableau météo de fin juin au juillet

En juin 2024, l’influence des hautes pressions subtropicales va s’intensifier. Cette situation va, par conséquent, entraîner des vagues de chaleur en direction de la France. Ces conditions météo sont susceptibles de provoquer de violents orages s’étendant du sud-ouest au nord-est.

Le mois de juillet persistera dans cette dynamique avec des températures encore plus élevées. Toutefois, les précipitations pourraient s’atténuer suite aux orages de juin.

Néanmoins, des orages isolés continueront de traverser la France. Le nord, en revanche, pourrait connaître une météo plus imprévisible due à d’éventuelles perturbations venant du nord de l’Europe.

Selon l’Organisation météorologique Mondiale, l’été 2024 pourrait rivaliser avec la chaleur de l’été 2023. Selon les prévisions, cela durera jusqu’à un possible retour à des températures plus clémentes durant l’hiver suivant.

Pour mémoire, l’été 2023 a été le quatrième été le plus chaud enregistré depuis 1900 en France. La température moyenne était de 21,8 °C, soit 1,4 °C au-dessus de la normale de la période 1991–2020.

Cette saison a en effet connu un temps souvent gris dans le nord-ouest du pays et des orages du Sud-Ouest au Centre-Est. On a connu également trois épisodes caniculaires dans les régions méditerranéennes.

Vous aimez ? Partagez !