Vous êtes ici :   Accueil   >   Actualités   >   Automobilistes : retour de cette arnaque virulente qui fait de terribles ravages, méfiez-vous

Automobilistes : retour de cette arnaque virulente qui fait de terribles ravages, méfiez-vous

Les automobilistes doivent faire face à une arnaque qui se développe. On vous explique comment la reconnaître et comment l'éviter.

Montrer le sommaire Cacher le sommaire

Les escrocs utilisent massivement Internet pour mettre au point des arnaques. Pour autant, il ne faut pas croire qu’ils délaissent les escroqueries dans la vraie vie. Les automobilistes, notamment, doivent faire très attention. En effet, ils sont une cible de choix pour différentes arnaques. L’une d’entre elles se développe. On vous invite donc à la prudence. 

Le problème des arnaques, c’est qu’elles peuvent rapidement se démocratiser, partout en France. Nous parlons aujourd’hui de l’une d’elles, avec notamment une victime près de Toulouse. Comment reconnaître cette arnaque et comment ne pas se faire avoir ? On vous la présente.

Automobilistes, méfiez-vous de cette escroquerie

Comme toujours, cette arnaque est à la fois simple et efficace. D’après les informations d’Actu Toulouse, les escrocs simulent un léger incident. Ils mettent en cause leur victime. Bien sûr, elle n’a rien fait. Mais ils lui montrent un rétroviseur abîmé, par exemple. 

Dans ces cas-là, les automobilistes savent quoi faire. En effet, il faut faire un constat et ce sont aux assurances de prendre le relais. Mais les escrocs sont malins. Ils ne veulent pas passer par cette étape, pourtant indispensable.

À voir Automobilistes : ces voitures ne pourront plus rouler dès juillet, faites très attention

Dans un premier temps, ils demandent alors de régler le différend sur place, avec le paiement de la somme nécessaire pour assurer la réparation. Et ne les sous-estimez pas. En effet, ils sont nombreux. Alors, un faux assureur entre en contact au téléphone avec la victime et lui indique qu’il vaut mieux payer sur place plutôt que de faire marcher son assurance.

Une arnaque qui cible les personnes les plus vulnérables

Les cibles sont souvent les personnes âgées, celles que les escrocs estiment être les plus vulnérables. Ils les repèrent généralement sur les parkings. Les escrocs sont parfaitement organisés, maîtrisant les lieux et évitant les zones sous surveillance.

Dans un récent cas, ils n’ont pas hésité à suivre l’automobiliste jusque chez elle pour lui faire savoir qu’elle était à l’origine d’un léger incident. Ils s’invitent chez leur victime pour la convaincre. Ils usent des bons mots pour la manipuler et la convaincre de retirer une importante somme d’argent.

Ainsi, une automobiliste octogénaire a récemment perdu 2 000 euros après avoir parlé, au téléphone, avec un faux assureur. Il est donc primordial de se protéger d’une telle arnaque. Heureusement, elle n’est pas sans faiblesses. On vous les présente.

Les automobilistes peuvent se protéger de cette arnaque 

Déjà, deux victimes ont été recensées à Colomiers, près de Toulouse, selon les autorités locales. La municipalité a réagi en alertant les habitants via Facebook, rappelant que les assureurs ne proposent jamais d’arrangements à l’amiable et que le constat reste obligatoire. 

À voir Les automobilistes n’utilisent pas cette fonction pourtant elle fait économiser du carburant

Cette vigilance est essentielle. En effet, tout arrangement financier proposé par un prétendu assureur est suspect. Ainsi, en cas d’accident, on recommande aux automobilistes de rester calmes, de contacter leur assureur directement et de ne jamais verser d’argent liquide.

En cas de doute, contacter les autorités est impératif. N’hésitez pas à joindre la police si vous faites face à une personne qui insiste pour recevoir un paiement en liquide. Vous faites sans doute face à un escroc qui en veut à votre argent. 

Vous aimez ? Partagez !