Vous êtes ici :   Accueil   >   Actualités   >   Électricité : la majorité des Français vont payer plus cher à cause de cette terrible erreur

Électricité : la majorité des Français vont payer plus cher à cause de cette terrible erreur

Cette terrible erreur vous coûtera cher sur votre facture d'électricité. Renseignez-vous et agissez pour éviter de perdre une fortune.

Montrer le sommaire Cacher le sommaire

L’économie mondiale a subi le contrecoup de la guerre entre l’Ukraine et la Russie. Les prix des carburants ont grimpé en flèche, tout comme le niveau général des prix. Et si cette situation pèse déjà lourdement sur les finances des ménages, l’électricité vient encore alourdir leur fardeau. Mais en plus de cela, des millions de français vont payer cher sur cette erreur qu’ils ont faite. Voici tout ce qu’il faut savoir !

La France fait face à une hausse considérable de l’électricité

Personne ne peut ignorer la hausse des prix de l’électricité à laquelle la France fait face depuis quelques mois. Depuis le 1er février 2024, une augmentation générale de plus de 10 % a eu lieu. Cela correspond à un tarif moyen de 0,2276 euros par kwh à 0,2516 euros.

Pour SPOT, cette augmentation du prix de l’électricité a atteint un prix de 17,4 euros par MWh. Et pour une grande partie des fournisseurs, on peut s’attendre à ce que cette progression se poursuive. Selon les experts, cette situation a comme origine la fin du « bouclier tarifaire ».

Pour rappel, le gouvernement l’avait mis en place pour protéger les consommateurs de la hausse des prix de l’électricité. Il permettait de limiter ou de ralentir la hausse des tarifs auprès de millions de ménages. Malheureusement, sa suppression se fait progressivement depuis 2021.

À voir Faites attention à vos factures d’électricité augmentées automatiquement par Enedis, EDF et Total

Ainsi, cette progression touche la quasi-totalité de la population. D’autant plus qu’elle se fait ressentir en premier lieu chez le principal producteur et fournisseur d’électricité, EDF. Et la situation risque de s’aggraver pour les ménages qui ont fait cette erreur. Leurs factures vont exploser.

Ne commettez pas cette erreur, elle pourrait vous coûter cher !

Il y a quelques temps, EDF a fait une promesse à ses consommateurs. Elle affirmait que les augmentations ne dépasseraient pas 10 %. Cependant, dans un récent communiqué, sa déclaration est claire. Des augmentations de la facture d’électricité auront lieu pour certaines options tarifaires.

Cela concerne principalement les ménages qui ont opté pour une offre « tempo ». Pour rappel, il s’agit de la 3 ème formule du Tarif Bleu de ce fournisseur. Cette option en principe se devait d’être avantageuse pour les consommateurs. Elle promet notamment des réductions d’au moins 30 %.

Les personnes qui souscrivent à cette option tarifaire pour leur consommation d’électricité ont pourtant fait une erreur. En effet, l’offre affichera une augmentation de plus de 14,2 % en moyenne. Et en fonction de votre profil énergétique, elle risque d’être plus importante. De plus, le prix du Kwh varie en fonction de l’heure de la journée.

En effet, l’augmentation varie en fonction de la tranche tarifaire. En bleu, le prix de l’électricité sera supérieur de 22,73 % à celui de 2023. Pour le blanc, il sera de plus de 19,26 %, et il s’élèvera à plus de 18,07 % pour le rouge. Il en va de même pour certains consommateurs des « heures creuses ».

À voir Électricité: ces habitants ont trouvé l’astuce pour diviser leur facture en deux

Que faire face à cette augmentation du prix de votre option tarifaire d’électricité

Plus de 500 000 ménages ont souscrit à cette option tarifaire « Tempo » auprès d’EDF. Une option qu’ils pensaient gagnante, mais qui s’est révélée être une erreur. Si vous y êtes abonné, il est temps de revoir les différentes offres de votre fournisseur. Analysez votre consommation et adaptez votre abonnement en conséquence.

Mais il n’y a pas d’inquiétude à avoir pour les ménages qui souscrivent à d’autres formules d’abonnement sur l’électricité. Notamment pour l’option « base » et certaines options « heures creuses ». En fait, pour ces clients d’EDF, la promesse de maintenir la hausse des prix en dessous de 10 % reste valable.

Vous aimez ? Partagez !