Vous êtes ici :   Accueil   >   Actualités   >   Automobilistes : l’amende peu connue sur les parkings des supermarchés est colossale, méfiez-vous

Automobilistes : l’amende peu connue sur les parkings des supermarchés est colossale, méfiez-vous

Quand ils conduisent dans des parkings, les automobilistes doivent impérativement respecter le Code de la route.

Montrer le sommaire Cacher le sommaire

Les automobilistes doivent obligatoirement respecter le Code de la route. Mais bien que ce Code s’applique sur les routes, sachez qu’il n’oublie pas pour autant les parkings. Évidemment, ces lieux ne sont pas des zones de non-droit, des zones où les conducteurs peuvent faire ce qu’ils souhaitent. 

Alors, sachez que la loi ne tolère pas certains comportements. On pense notamment à ceux consistant à se garer à des emplacements qui ne vous concernent pas. Voyons ensemble les conséquences de ces transgressions. Comme toujours, c’est le compte en banque qui en sortira plus léger.

Automobilistes : le respect des règles dans les parkings

Commençons par parler des parkings publics. Ceux que vous pouvez trouver dans des villes, à proximité de certains magasins, par exemple. Sur ces parkings, sachez que le Code de la route s’applique. Vous devez donc respecter la vitesse indiquée (15 km/h en règle générale). 

En ce qui concerne le stationnement, les automobilistes ne font évidemment pas ce qu’ils veulent. L’une des règles primordiales concerne les places pour les personnes handicapées. Pour s’y garer légalement, il est impératif de détenir une carte de stationnement pour personnes handicapées. 

À voir Automobilistes : ces objets obligatoires à avoir dans votre voiture d’après la loi

Cette dernière doit se trouver sur le pare-brise du véhicule. Le non-respect de cette règle peut entraîner une amende pouvant atteindre 135 euros. La loi l’oblige, mais également votre bon sens. Ces places permettent aux personnes handicapées d’atteindre avec plus de facilité les locaux où elles souhaitent se rendre.

Quid des parkings privés ?

Il n’existe pas seulement des parkings publics. Vous pouvez aussi stationner dans des parkings privés. Sachez qu’ils mettent en place leurs propres règles. Par exemple, ils peuvent réserver certains emplacements pour les familles avec de jeunes enfants. 

Ces règles ne sont pas celles du Code de la route. Le parking compte sur la courtoisie des automobilistes, plutôt que sur une obligation légale. Leur irrespect ne conduit généralement pas à des sanctions. En revanche, on fait appel à votre savoir-vivre pour les respecter.

L’Europe hausse le ton pour les automobilistes

L’Union européenne envisage de renforcer les sanctions concernant les infractions routières, y compris celles commises sur les parkings des supermarchés à l’étranger. Cette initiative vise à cibler des comportements comme le stationnement dangereux, les excès de vitesse ou le non-respect des feux de signalisation.

Le 13 mars dernier, lors de la réunion du Parlement européen, un accord préliminaire a été conclu en ce sens. Cet accord vise à améliorer la coopération entre les États membres. Le but est de faciliter l’identification des automobilistes en infraction.

À voir 450 € d’amende pour tous les automobilistes qui font ça devant chez eux

Les États membres savent que les automobilistes qui ne respectent pas les règles sont nombreux. Ils pensent entrer dans des zones libres de toute règle, ce qui est évidemment faux. Et ce n’est pas nouveau.

En effet, et terminons là-dessus, quitte à nous répéter. Conformément à un arrêt de la Cour de cassation du 27 avril 1981, le Code de la route est applicable à tous les espaces ouverts à la circulation publique, y compris les parkings situés dans les centres commerciaux ou à proximité des supermarchés. En d’autres termes, les règles de conduite routière s’appliquent intégralement sur ces parkings, et il est important que les automobilistes en prennent conscience.

Vous aimez ? Partagez !