Vous êtes ici :   Accueil   >   Actualités   >   Automobilistes : attention à ce geste au volant, l’amende peu connue est colossale

Automobilistes : attention à ce geste au volant, l’amende peu connue est colossale

Un simple geste anodin peut conduire les automobilistes à une amende sévère. Restez alors sur vos gardes sur les routes.

Montrer le sommaire Cacher le sommaire

Tous les automobilistes en sont conscients : sur les routes, chaque geste compte. Mais saviez-vous que derrière le volant, même le plus insignifiant des actes peut se transformer en un piège financier redoutable ?

Bien au-delà des infractions habituelles, une lourde amende guette ceux qui négligent certains comportements en apparence banale. Découvrez dans les prochaines lignes les sanctions qui peuvent transformer votre simple trajet en cauchemar financier.

Automobilistes : un peu de leçons de conduite

Dans l’apprentissage de la conduite, une leçon reste gravée dans nos esprits : la position des mains sur le volant. Dès les premiers instants derrière le volant, les moniteurs insistent sur cette règle d’or : les mains en 10 h 10.

Pourquoi ? Parce que cette position offre une prise en main optimale. Elle permet également des réactions rapides face aux imprévus. Il s’agit en fait d’une méthode éprouvée pour une conduite plus sûre, que ce soit en ligne droite ou dans les virages.

À voir Automobilistes : ces objets obligatoires à avoir dans votre voiture d’après la loi

Mais ce n’est pas tout ! Il existe une autre position, chérie des pilotes et des automobilistes amateurs de conduite sportive : les mains en 9 h 15. Cette posture séduit pour sa capacité à maîtriser la trajectoire à grande vitesse.

Toutefois, la maîtrise ne se limite pas à la position des mains. Les poignets doivent également rester légèrement fléchis. Il ne faut pas non plus serrer le volant trop fort, évitant ainsi la fatigue des bras. Alors, souvenez-vous : adoptez la bonne position, car sur la route, chaque détail compte.

Automobilistes, ce que vous risquez

Malgré son importance cruciale, la position des mains au volant se trouve souvent négligée par les automobilistes. Sur les routes, il demeure en effet fréquent d’observer les conducteurs ne pas adopter la posture enseignée lors de l’école de conduite.

Cependant, sachez que la loi encadre la manière dont un conducteur conduit. Selon l’article R.412-6 du Code de la route : « Tout conducteur doit se tenir constamment en état et en position d’exécuter commodément et sans délai toutes les manœuvres qui lui incombent ».

Alors, garder ses mains sur le volant présente la meilleure façon d’assurer une réactivité optimale en cas d’urgence. Alors, faites attention !

À voir 450 € d’amende pour tous les automobilistes qui font ça devant chez eux

Un simple geste comme le fait d’appuyer son coude sur la fenêtre peut vous valoir une verbalisation de la part des forces de l’ordre. Dans ce cas, vous vous exposez alors à une contravention de seconde classe, assortie à une amende de 35 euros.

Toutefois, il est important de souligner qu’aucune loi n’oblige les automobilistes à avoir en permanence les mains sur le volant.

Des gestes à éviter

Bien plus qu’une simple question d’amendes, la manière de tenir le volant joue un rôle essentiel dans la sécurité routière. Notez que certains gestes sont à proscrire lorsque vous manipulez le volant.

Tout d’abord, évitez de croiser les mains sur le volant. Cette habitude peut entraîner une confusion lors d’une situation d’urgence, ce qui augmente ainsi le risque d’accident.

En abordant un virage, privilégiez plutôt la technique consistant à remonter la main du côté vers lequel vous tourner. Vous n’avez par la suite qu’à tirer dans la direction souhaitée.

De même, ne positionnez pas vos mains en haut du volant, une pratique potentiellement dangereuse en cas d’accident. Cela peut entraîner des blessures graves. Enfin, évitez au maximum de conduire d’une seule main.

Vous aimez ? Partagez !