Vous êtes ici :   Accueil   >   Actualités   >   Automobilistes : attention à l’amende colossale quand vous vous garez, peu font attention

Automobilistes : attention à l’amende colossale quand vous vous garez, peu font attention

Les automobilistes ne peuvent pas garer leur véhicule comme ils le souhaitent. Ils doivent respecter les règles existantes.

Montrer le sommaire Cacher le sommaire

Si vous posez la question à des automobilistes au sujet des places de stationnement, vous obtenez toujours les mêmes réponses. Ils sont nombreux à râler concernant le manque de places dans les centres-villes. Alors, ils tournent en rond pendant de longues minutes en espérant tomber sur une place adéquate. Parfois, ils craquent et se mettent à se garer n’importe comment.

Mais, vous vous en doutez, des règles encadrent les stationnements. Et ne pas respecter ces règles revient à prendre le risque de payer une contravention de 4ᵉ classe. Voyons ensemble cette pratique courante de la part des automobilistes. Courante, certes, mais pas pour autant autorisée.

Les automobilistes et les places de stationnement

Si la voiture est une invention très pratique pour assurer les déplacements, au moment de se garer, c’est une autre histoire. Aujourd’hui, les centres-villes laissent de plus en plus la place aux piétons. Les voitures y ont donc moins leur place. Par conséquent, les places de stationnement gratuites se font rares. Et les places de stationnement tout court, aussi. 

Pour éviter les parkings souterrains payants, souvent plus chers, les automobilistes tournent donc en rond en attendant de trouver une place. Au bout d’un moment, ils sont nombreux à craquer. Par exemple, en se garant sur une place de livraison. Ou alors en optant pour la place pour personne handicapée, souvent libre. Certains se garent même dans le sens inverse de la circulation pour ne pas risquer de perdre leur place.

À voir Automobilistes : ces objets obligatoires à avoir dans votre voiture d’après la loi

Toutes ces pratiques sont interdites. Et les automobilistes le savent très bien. Mais celle dont nous parlons maintenant est courante, sans pour autant que les conducteurs aient conscience qu’ils sont hors-la-loi

Les automobilistes se garent mal 

C’est un fait, nombreux sont les automobilistes à mal se garer. On ne parle pas de ceux qui ratent leur créneau. On parle de ceux qui font exprès de mal se garer. Mais comme ils ont trouvé une place, ils veulent y rentrer coûte que coûte. 

Alors, ils optent pour une stratégie qui peut porter ses fruits. En effet, ils mettent deux roues sur la chaussée et deux roues sur le trottoir. En apparence, cela ne semble pas grave. C’est même totalement inoffensif, pensent-ils généralement. 

Mais c’est loin d’être la réalité. En effet, les automobilistes qui décident de se garer comme ceci sont dans l’illégalité.

Une amende salée 

En effet, sans marquage spécifique ou autorisation municipale, se garer sur le trottoir, même partiellement, est parfaitement interdit. Pourquoi ? Car cette pratique réduit l’espace pour les piétons, les obligeant parfois à marcher sur la route, exposés au trafic. 

À voir 450 € d’amende pour tous les automobilistes qui font ça devant chez eux

Or, les trottoirs doivent permettre à tout le monde d’avancer sans gêne. On pense évidemment aux poussettes ou aux personnes en fauteuil roulant. C’est pourquoi cette pratique illégale ne doit pas se développer.

Les automobilistes qui font cela font ce qu’on appelle un stationnement très gênant. Alors, ils risquent de recevoir une contravention de 4ᵉ classe, assortie d’une amende de 135 euros.

Pour éviter les ennuis, il est important de se rappeler qu’en agglomération, les véhicules peuvent se stationner le long du trottoir, mais pas dessus. En l’absence de places de stationnement désignées, se garer sur le trottoir, même partiellement, reste une mauvaise idée.

Vous aimez ? Partagez !