Vous êtes ici :   Accueil   >   Actualités   >   Fin de la vignette verte pour les automobilistes, voici ce qui la remplacera

Fin de la vignette verte pour les automobilistes, voici ce qui la remplacera

Le monde bouge et les choses changent. Les automobilistes assisteront bientôt à la fin de la vignette verte à laquelle succède un nouveau procédé.

Montrer le sommaire Cacher le sommaire

L’adage « d’autres temps, d’autres mœurs » prend tout son sens pour ce qui concerne la vignette verte. En effet, les assurances l’instaurent depuis la fin des années 50 comme indicatif d’acquittement auprès d’elles. À partir de 1986, il détient un caractère obligatoire et en 2024, tout cela va changer. Désormais, un nouveau dispositif prend le relais. Voyons lequel.

Vignette verte : pourquoi cette suppression ?

Le souci de modernité existe certainement, mais d’autres raisons expliquent la suppression de la vignette verte. Tout d’abord, celle-ci constituait une source de fraude. En effet, des vignettes vertes de contrefaçon circulent sans vergogne sur le territoire français. Ne plus l’afficher sur le pare-brise revient à couper l’herbe sous les pieds des malfaisants et interrompt leurs actes.

Voir les vérifications s’accélérer constitue un autre mobile qui a poussé au changement de la vignette verte. En effet, avec le nouveau processus, les contrôles assurance de véhicules se passeront plus vite et avec plus de fiabilité. Connaitre la situation de couverture assurance équivaut à une meilleure prévoyance autour de la sécurité routière.

On a également soulevé la question environnementale. La réduction de papier constitue une solution bénéfique pour tous. Sinon, l’allègement des contraintes administratives et la simplification de la vie entrent également en ligne de compte. Cette initiative fait également économiser des millions de frais d’envoi annuels.

À voir Vignette verte : jusqu’à quelle date elle reste obligatoire sur votre pare-brise ?

Quelles procédures pour la remplacer ?

Le plus beau dans cette histoire de changement de vignette verte s’avère l’absence de procédures lourdes. En effet, on nous avait habitués au fait que tout changement signifiait nouvelle régularisation de situation.

Cette fois, aucun besoin de fournir de nouveaux justificatifs ni de temps perdu à remplir de la paperasse. Comment est-ce que cela fonctionne ? La réponse subsiste simplement dans le fait que l’assurance s’occupe de tout. Son rôle consiste à effectuer pour vous les procédures d’enregistrement. Les compagnies s’y sont attelées depuis 2019.

Dès que votre assureur a introduit votre nom, vous figurez sur la base de données. En cas de changement de compagnie, elle se soumet à l’obligation de transmission de dossiers.

Le remplaçant de la vignette verte

Les premiers changements datent de 2019. En effet, le système de suivi de l’assurance automobile tient à s’aligner au goût du jour et veut se moderniser. La mise en place du Fichier des Véhicules Assurés signe la volonté de rénover le système.

Désormais, tout suivi se rapportera à cette base de données centralisée tenue à jour par les établissements assureurs.

À voir Fin de la vignette verte : ce que vous devez savoir sur ce mémo que vous devez avoir à la place

La décision de ne plus utiliser de papier pour la vignette verte arrive en 2021. Désormais, tout contrôle qui se rapportait au visuel se fait par rapport au Fichier des Véhicules Assurés. Avant, le papier du pare-brise constituait la preuve de régularité. À partir du 1er avril 2024, les forces de l’ordre se contenteront de vérifier sur ledit FVA.

La plaque d’immatriculation servira d’élément de contrôle. En l’introduisant dans la base de données, plusieurs informations en ressortiront. Les policiers sauront tout de vous grâce à cette seule information. Ils apprendront aussi les dates de validité de votre assurance à travers le FVA. La digitalisation constitue donc le changement majeur pour la vignette verte.

Vous aimez ? Partagez !