Vous êtes ici :   Accueil   >   Actualités   >   Alerte info, ces voitures n’ont plus le droit de circuler : la raison et les villes concernées

Alerte info, ces voitures n’ont plus le droit de circuler : la raison et les villes concernées

Les Français doivent faire attention puisque certaines voitures ne peuvent plus circuler dans plusieurs villes.

Montrer le sommaire Cacher le sommaire

Les Français le savent, l’avenir de la planète est plus qu’incertain. Du fait de l’activité humaine, la pollution est telle qu’elle dérègle notre climat. Les hivers sont doux tandis que les étés sont de plus en plus chauds. Et ce n’est pas sans conséquence. Alors, le gouvernement veut agir. Et cela commence notamment par l’interdiction à la circulation de certaines voitures. 

Hors de question de taxer les trajets en jets privés, ou même de les interdire. Il vaut mieux se concentrer sur le peuple. Alors, si vous conduisez une voiture qui ne correspond pas aux critères, sachez que certaines villes interdisent son utilisation.

Une interdiction de conduite pour certaines voitures

Les véhicules diesel anciens font face à des restrictions croissantes dans leurs déplacements, avec la mise en place de zones à faibles émissions (ZFE) dans plusieurs métropoles françaises depuis le 1ᵉʳ janvier 2024

Ces restrictions visent principalement les vignettes Crit’Air 4 (diesels immatriculés entre 2001 et 2005 pour les voitures, entre mi-2000 et 2004 pour les motocycles et cyclomoteurs) et Crit’Air 5 (diesels immatriculés avant 2001).

À voir Automobilistes, cet objet dans votre voiture peut vous coûter très cher, l’amende encourue

L’objectif principal est de réduire la pollution dans les centres urbains. Les élus veulent améliorer la qualité de l’air. Mais ce n’est pas le seul objectif. Ils souhaitent aussi que vous mettiez de côté votre voiture au profit des transports en commun. Enfin, ils encouragent à l’achat de véhicules hybrides ou électriques.

Les villes qui interdisent certaines voitures

La ville de Lyon interdit les vignettes Crit’Air 5 depuis plus d’un an. Depuis le mois de janvier 2024, les Crit’Air 4 ne peuvent plus circuler dans les 59 communes du Grand Lyon. 

Une mesure similaire s’applique à Grenoble et 12 autres villes périphériques, où des dérogations sont possibles pour des situations telles que l’accès aux soins ou les horaires de travail décalés.

La Crit’Air 4 sera également bannie de la Métropole de Strasbourg et de ses 33 communes, tant de jour que de nuit, avec une interdiction totale à partir de janvier 2025.

Dans le Grand Paris, les Crit’Air 4 et 5 étaient déjà interdites. En revanche, Toulouse fait marche arrière : bien que l’interdiction de la Crit’Air 3 (véhicules essence immatriculés avant le 1er janvier 2006 et moteurs diesels immatriculés avant le 1er janvier 2011) ait été envisagée pour le 1er janvier, il sera finalement possible de continuer à circuler avec cette vignette.

À voir Ces voitures ne pourront plus circuler dès le 1er janvier 2024, méfiez-vous

À ce jour, aucune ville des Hauts-de-France ne met en place ces restrictions, y compris la Métropole Européenne de Lille (MEL).

Transports en commun gratuit : la solution ?

Et si la solution pour délaisser la voiture résidait dans la mise en place de transports en commun gratuit ? Montpellier est la première ville de plus de 500 000 habitants à proposer cette gratuité. Cette gratuité s’est mise en place progressivement. Et le succès était tant au rendez-vous qu’elle se généralise désormais.

De quoi réjouir les usagers, eux qui dépensaient plusieurs centaines d’euros chaque année pour pouvoir se payer une carte pour les transports. 

Les Français qui possèdent des voitures plus anciennes d’avoir en tout cas respecter les règles. Sans quoi, ils risquent de devoir payer une amende de 68 euros. Avant de conduire dans une ville, renseignez-vous !

Vous aimez ? Partagez !