Vous êtes ici :   Accueil   >   Actualités   >   Les outils pour connaître les aides sociales auxquelles vous avez droit et ne plus perdre d’argent bêtement

Les outils pour connaître les aides sociales auxquelles vous avez droit et ne plus perdre d’argent bêtement

Ne pas demander les aides sociales auxquelles vous avez droit signifie « perdre de l’argent ». Mais des outils existent pour vous faciliter les démarches.

Montrer le sommaire Cacher le sommaire

Vous pensez peut-être que les aides sociales ne sont pas pour vous. Que vous n’en avez pas besoin ou que vous n’y avez pas droit. Vous avez tort. En France, des millions de personnes bénéficient de prestations sociales. Mais beaucoup ignorent encore qu’elles y ont droit, ou renoncent à les demander par méconnaissance, complexité ou honte. C’est ce qu’on appelle le non-recours aux aides sociales.

Le phénomène prive des citoyens de ressources essentielles et coûte cher à la collectivité. Quelles sont les prestations sociales auxquelles vous pouvez prétendre ? Comment en bénéficier facilement ? Pour cela, deux outils s’offrent à vous.

Un non-recours conséquent aux aides sociales

Selon une étude de l’Observatoire Des NOn REcours aux droits et services (Odenore), près de 40 % des personnes éligibles à une aide sociale ne la demandent pas. Les raisons sont multiples. Manque d’information, difficulté à remplir les dossiers, crainte du regard des autres, sentiment de ne pas mériter l’aide, etc.

Le non-recours concerne toutes les catégories d’aides sociales. Mais il est particulièrement élevé pour le revenu de solidarité active (RSA). En effet, pour ce dernier, seulement 30 % des personnes qui y ont droit n’en font pas la demande. Le non-recours est aussi conséquent pour les aides au logement, les allocations familiales, la prime d’activité, la couverture maladie universelle complémentaire, l’allocation adulte handicapé, etc.

À voir APL : attention, le montant que vous touchez va baisser pour ces Français, les concernés

Le non-recours aux aides sociales représente un manque à gagner considérable pour les bénéficiaires potentiels. En effet, ils passent à côté d’une opportunité pour améliorer leur niveau de vie et leur pouvoir d’achat. Il représente aussi un coût pour la société, qui ne remplit pas son rôle de solidarité et qui voit se creuser les inégalités.

Pourquoi simuler mes aides sociales ?

Pour lutter contre le non-recours aux aides sociales, le gouvernement a mis en place deux sites internet. Ils permettent de connaître vos droits en quelques clics. Il suffit de renseigner votre situation personnelle, familiale et professionnelle.

Les simulateurs vous indiquent les aides auxquelles vous pouvez prétendre, ainsi que les démarches à effectuer pour les obtenir. Ces sites sont gratuits, anonymes et sécurisés. Ils regroupent les aides financières de nombreux organismes publics. Notamment la Caf, la MSA, les conseils régional et départemental, les mutuelles, etc.

Deux sites différents selon votre âge

Pour simuler les aides sociales, il existe deux sites distincts selon votre âge. L’un est pour les moins de 30 ans, et l’autre pour tout le monde (y compris les moins de 30 ans).

1jeune1solution.gouv.fr (pour les moins de 30 ans) est un site spécifique aux jeunes de moins de 30 ans. Il vous informe principalement sur les aides financières qui vous concernent. Il vous propose aussi les différents dispositifs d’accompagnement vers l’emploi, la formation, le volontariat, le service civique, le bénévolat, etc.

À voir CAF : le montant des allocations va changer, à quoi vous attendre et à partir de quelle date

mesdroitssociaux.gouv.fr (pour tout le monde) s’adresse à tout le monde et vous permet d’évaluer vos droits à 58 aides sociales différentes. Vous pouvez vous connecter via FranceConnect et vos informations seront synchronisées.

Avec Mes Droits Sociaux, vous pouvez accéder facilement à toutes vos informations sur les aides et les services sociaux dont vous bénéficiez. Par exemple : à quoi vous avez droit, comment les demander et les obtenir, à qui vous adresser et vérifier si les informations vous concernant sont à jour.

Vous aimez ? Partagez !