Vous êtes ici :   Accueil   >   Actualités   >   Retraite : profitez de la revalorisation de 5 % de votre pension dès maintenant, voici comment

Retraite : profitez de la revalorisation de 5 % de votre pension dès maintenant, voici comment

Vous souhaitez bénéficier d’une surcote de 5 % sur votre pension de retraite ? Voici comment l'obtenir de manière très simple !

Montrer le sommaire Cacher le sommaire

La retraite peut être synonyme de relâche de toute activité salariée. Mais elle s’accompagne aussi d’une baisse de revenus. Et pour compenser ce manque, les autorités ont mis en place une surcote de 5 % pour tous les séniors. Voici comment en bénéficier !

Retraite : Une revalorisation qui vise à soutenir les parents

Les pensions de retraite ne suffisent pas toujours aux personnes âgées. De plus, l’inflation alourdit de manière non négligeable leur situation. C’est pourquoi le régime de pension complémentaire a pris une mesure. Désormais, ces derniers bénéficieront d’une surcote de 5 %.

Cette majoration de la pension de retraite concerne principalement les pères et mères. Et ce, en particulier si vous avez encore un enfant à charge. Il faut noter que chaque enfant donne droit à la bonification. Le pourcentage à appliquer correspond au nombre de votre progéniture.

Cette majoration de retraite a pour objectif principal de soutenir les dépenses quotidiennes des séniors. Mais en plus de cela, la surcote vise également à compenser l’impact de la naissance et de l’éducation des enfants. Cela concerne plus précisément leur parcours professionnel.

À voir Retraite : des centaines d’euros en plus pour les pensions, les Français concernés

Cependant, tous les parents ne pourront pas bénéficier de cet avantage en matière de pension de retraite. En principe, l’octroi des droits dépend du respect des conditions d’éligibilité.

Comment bénéficier d’un bonus de 5 % sur sa pension ?

Les critères d’éligibilité pour bénéficier de la majoration sur sa pension de retraite sont simples. Tout d’abord, il faut que l’enfant à charge soit mineur. Agirc-Arrco prend en compte les enfants majeurs, mais seulement s’ils n’ont pas plus de 25 ans. Dans ce cas, il doit être étudiant ou inscrit à Pôle emploi.

Les parents d’enfants handicapés peuvent également jouir de majorations de la retraite. Pour en bénéficier, il faut avoir constaté son handicap avant qu’il atteigne 21 ans. Toutefois, le droit à la surcote de 5 % s’éteint lorsque celui-ci cesse d’être à leur charge.

Si vous pensez être éligible et souhaitez bénéficier de la surcote sur votre retraite, vous devez rédiger une attestation sur l’honneur. Agirc-Arrco envoie généralement ce document chaque année pour vérifier votre éligibilité. Donc, si votre enfant est encore à votre charge, vous devez l’inclure dans votre candidature.

Vous devez envoyer ce dossier au régime de retraite avec les documents justifiant votre éligibilité. Il s’agit notamment d’un certificat de scolarité, d’une attestation d’inscription à Pôle emploi ou d’une carte d’invalidité. Si tout est en ordre, vous verrez la majoration sur votre prochain versement. Sachez par contre qu’il existe un plafond de 2 330,12 euros pour cette aide.

À voir Retraite : la démarche cruciale à ne pas oublier de faire chaque année pour garder vos droits

Retraite : Cet avantage est pour vous si votre enfant n’est plus à votre charge

Les parents à la retraite dont les enfants ne sont plus à leur charge ne bénéficient plus de cette surcote. Toutefois, ils ont droit à un régime particulier : la majoration familiale de 10 %. Elle prend le relais dès que le pensionné cesse d’avoir droit à la majoration familiale.

Cette majoration de retraite s’applique pour les descendants directs, mais aussi ceux pris en charge suite à une adoption. Il convient toutefois de noter que les deux prestations ne sont pas cumulables. Et ce, même si l’un de vos enfants ne dépend plus de vous.

Vous aimez ? Partagez !