Vous êtes ici :   Accueil   >   Actualités   >   CAF : le montant de toutes les aides financières qui vont augmenter ce mois-ci

CAF : le montant de toutes les aides financières qui vont augmenter ce mois-ci

Les aides financières profitent d'une revalorisation de 4,6% depuis le 1ᵉʳ avril. Comment cette évolution se traduit-elle ? On vous présente les montants. 

Montrer le sommaire Cacher le sommaire

Depuis le 1ᵉʳ avril, les aides sociales profitent d’une revalorisation de 4,6%. Cette hausse est logique puisqu’elle se base sur l’inflation de l’année 2023. Les bénéficiaires des aides financières de la Caf vont donc profiter d’une augmentation bienvenue. Mais pas de panique si vous n’avez pas vu de différence le 5 avril dernier. Ce n’est qu’au moins de mai que vous toucherez les nouveaux montants.

Aujourd’hui, on vous parle des nouveaux montants des aides financières. Ceux que vous aurez sur votre compte en banque d’ici quelques petites semaines. Cette hausse est évidemment bienvenue pour les foyers les plus modestes

Les aides financières évoluent à la hausse

Les aides financières font donc augmenter de 4,6%. Et si vous avez du mal à vous projeter, on vous aide avec cet article. Commençons par le RSA. Jusqu’au mois d’avril, un bénéficiaire pouvait recevoir au maximum 607,75 euros. À partir du mois prochain, le montant maximal sera de 635,71 euros. 

La prime d’activité est une aide financière qui va connaître la même évolution de 4,6%. Elle va ainsi atteindre 622,63 euros pour une personne seule. On rappelle qu’elle concerne uniquement les travailleurs qui touchent un salaire modeste.

À voir 600 euros pour cette aide sans conditions de revenus, attention elle se termine bientôt

En plus des minimas sociaux, d’autres aides financières pour les personnes vulnérables bénéficieront d’une revalorisation. Par exemple, l’aide universelle d’urgence pour les victimes de violences conjugales passera de 240 euros à 251,04 euros. 

L’Allocation aux adultes handicapés (AAH) sera également augmentée. Elle passera alors de 971,37 euros à 1 016,05 euros pour les personnes seules sans enfants et sans ressources. C’est la première fois qu’elle dépasse le seuil symbolique de 1 000 euros. 

Des hausses bienvenues pour les aides financières

Continuons le tour d’horizon au sujet des aides financières. Même celles que vous connaissez le moins profitent de cette augmentation. En effet, on pense notamment à l’Allocation journalière d’accompagnement pour une personne en fin de vie (AJAP). Ainsi, l’AJAP passera de 60,55 euros à 63,34 euros. 

Quant à l’Allocation de solidarité spécifique (ASS), son montant forfaitaire augmentera de 545,10 euros à 570,30 euros pour une personne seule sans enfant vivant en France métropolitaine. Autant profiter de cette aide financière puisque Gabriel Attal a annoncé en janvier dernier sa suppression à venir.

Cette suppression n’arrange aucunement ceux qui touchent à la fois l’AAH et l’ASS. En effet, ces derniers vont perdre une somme conséquente. Pourquoi ? Car le remplaçant de l’ASS sera le RSA. Or, les allocataires de l’AAH n’ont pas droit au RSA. 

À voir Les aides financières à connaître pour vous aider à payer votre loyer

Quid des allocations familiales ?

La revalorisation a évidemment un impact sur la Base mensuelle de calcul des allocations familiales (BMAF). Par exemple, le montant de base des allocations familiales passera de 141,99 euros à 149,26 euros pour les familles avec deux enfants ou plus. De même, la prime à la naissance augmentera de 1 019,43 euros à 1 071,65 euros, et la prime à l’adoption passera de 2 038,85 euros à 2 143,29 euros.

La revalorisation de ces aides financières est une bonne nouvelle. En effet, tout augmente. Le bouclier tarifaire contre la hausse des prix des loyers n’existait plus depuis le 31 mars dernier. Et si l’inflation baisse, les prix sont toujours très élevés. 

La hausse des aides financières est logique. Depuis septembre 2023, les Français savent que cette augmentation arrive. Alors, ils comptent bien en profiter.

Vous aimez ? Partagez !