Vous êtes ici :   Accueil   >   Actualités   >   Taxe foncière en hausse : les Français qui seront touchés par l’augmentation prévue en 2024

Taxe foncière en hausse : les Français qui seront touchés par l’augmentation prévue en 2024

La taxe foncière va connaître une nouvelle augmentation en 2024. Découvrez les Français concernés par cette hausse !

Montrer le sommaire Cacher le sommaire

Cette année, les propriétaires immobiliers doivent s’attendre à une nouvelle hausse de la taxe foncière. Une augmentation qui aura sans doute un impact significatif sur le pouvoir d’achat des Français. On vous en dit plus !

Hausse de la taxe foncière : 20 millions de Français touchés

La majorité des Français ne peuvent pas passer à côté de la taxe foncière. Et pour preuve, cette facture adressée aux propriétaires d’immobilier touche pas moins de 20 millions en France. Il est à noter que cette dernière peut s’appliquer sur les parkings, les terrains à usage commercial ou aussi les logements.

Tout comme pour les aides sociales, la taxe foncière fait également l’objet d’une augmentation. Et cela, presque chaque année. En effet, cet impôt ne cesse de subir une hausse typique. Celle-ci a même atteint plus de 7,1 % en 2023. Une revalorisation qui a inévitablement eu des répercussions sur le pouvoir d’achat des Français impliqués.

Comme si cette augmentation ne suffisait pas, l’État prévoit une nouvelle élévation de la taxe foncière. Une annonce qui n’a pas manqué de créer de l’engouement auprès des propriétaires immobiliers. Et ce, bien que cette modification ne soit pas aussi conséquente que celle de l’année dernière.

À voir Taxe foncière 2024 : la bonne nouvelle est tombée pour les propriétaires, à quoi vous attendre

En effet, cette revalorisation de la taxe foncière s’élèverait à 3,9 % en 2024. Concrètement, la facture devrait enregistrer environ 20 € supplémentaires. Si l’année précédente, vous avez payé 500 € d’impôts, vous débourserez donc aujourd’hui 519,50 €.

Quels sont les facteurs derrière cette hausse ?

L’augmentation de la taxe foncière en 2023 a pris les Français au dépourvu. En effet, ils étaient loin de s’attendre à une hausse d’un tel pourcentage. Et maintenant qu’ils s’apprêtent à revivre la même situation, un bon nombre d’entre eux se demandent bien la raison. Eh bien, on en parle !

Généralement, la taxe foncière connaît une revalorisation parce que les valeurs cadastrales l’indexent. La facture atteindra donc de nouveaux sommets à mesure que ces dernières augmentent. Une autre raison qui explique ce phénomène est la commune ou l’intercommunalité.

En effet, l’évolution de la taxe foncière prend en compte la décision de cette dernière. Cette augmentation aurait comme objectif de compenser les dégâts de l’inflation. D’autant plus que la suppression de la taxe d’habitation a causé une véritable perte de revenus pour certains contribuables.

Si la commune a la possibilité d’augmenter la taxe foncière, c’est qu’elle a également l’habileté de la diminuer. Toutefois, il convient de souligner que cela n’arrive pas très souvent. Et ce n’est certainement pas durant ce contexte inflationniste !

À voir Taxe foncière : certains propriétaires seront exonérés de cet impôt cette année, les concernés

Voici comment bénéficier d’une exonération de la taxe foncière

Il est possible de demander une exonération pour couvrir cette hausse de la taxe foncière. Et pour ce faire, certaines conditions viennent s’imposer. Pour en bénéficier, le demandeur doit au moins percevoir une allocation d’invalidité ou une ASPA. Cette exonération peut également avoir lieu si l’assuré est âgé de plus de 75 ans. Ceci, à compter du 1ᵉʳ janvier de l’année de l’imposition.

Les personnes ayant des constructions neuves à usage de résidence principale pourraient bénéficier d’une exonération de 10 ans. Cependant, elles doivent quand même respecter une condition cruciale. En ce qui concerne ces constructions, l’État doit être celui que les finances, et ce, à près de 50 % !

Vous aimez ? Partagez !