Vous êtes ici :   Accueil   >   Actualités   >   5 aides sociales méconnues que vous oubliez tous de demander, comment l’obtenir

5 aides sociales méconnues que vous oubliez tous de demander, comment l’obtenir

Les aides sociales sont souvent méconnues du grand public, et pourtant, elles peuvent faire une réelle différence dans la vie quotidienne des familles.

Montrer le sommaire Cacher le sommaire

Vous connaissez sans doute les aides sociales les plus courantes, comme les allocations familiales, la prime à la naissance ou les aides au logement. Mais saviez-vous qu’il existe d’autres aides, moins connues, qui peuvent vous aider dans différentes activités et situations ? Nous vous présentons 5 aides sociales dont vous ignorez peut-être l’existence.

Aides sociales pour les vacances en famille

Certaines Caisses d’Allocations Familiales proposent des aides VACAF, destinées à faciliter les vacances en famille. Ces aides prennent en charge les frais d’un séjour ou l’accès à des activités socioculturelles pour les enfants pendant les vacances.

Pour en bénéficier, il suffit de percevoir au moins une prestation familiale pour un enfant à charge de moins de 20 ans. Le montant varie en fonction des revenus et du nombre d’enfants à charge. De plus, certaines entreprises offrent des chèques-vacances à leurs employés. Ce qui contribue ainsi au financement des vacances et des loisirs.

Aides pour récompenser la présence parentale

Si vous vous occupez d’un enfant gravement malade, accidenté ou handicapé, l’Allocation Journalière de Présence Parentale vous serait alors d’une grande aide. Cette allocation concerne en effet les parents qui cessent temporairement leur activité pour s’occuper de leur enfant.

À voir CAF : le montant des allocations va changer, à quoi vous attendre et à partir de quelle date

Le montant de l’aide dépend du nombre de jours d’indemnisation par mois, avec une limite de 22 jours. Elle peut être dispensée pendant une période de 6 mois, renouvelable jusqu’à 3 ans. Il vous faudra toutefois avoir un certificat médical pour attester de la nécessité de la présence parentale.

Pour les parents ayant des enfants en internat

Si votre enfant est en internat ou si vous envisagez de le mettre en internat, vous pourriez être éligible à la Prime à l’Internat. Cette prime concerne les élèves boursiers nationaux ainsi que ceux inscrits en internat de la réussite au collège ou au lycée. Le montant total de la prime s’élève à 258 euros.

Quant à son versement, il se fait en trois fois. Cette aide est automatiquement accordée aux parents bénéficiaires, sous certaines conditions.

Aide sociale pour une activité extra-scolaire

Les Tickets Loisirs Jeunes sont des chèques qui permettent aux enfants de pratiquer des activités sportives et culturelles à moindre coût. Venant de la Caf, ils s’adressent aux familles dont le quotient familial ne dépasse pas 500 euros.

Chaque enfant bénéficiaire reçoit un chéquier d’une valeur de 50 euros, 5 tickets de 10 euros chacun. Il peut l’utiliser pour payer une licence, une inscription, une adhésion ou des équipements dans les structures ou associations. Mais ces dernières doivent être dans le cadre d’une activité agréée « Sport » ou « Éducation populaire ».

À voir 9 aides sociales que vous oubliez tous de demander pour gagner plus et vivre mieux

Les tickets sont également valables pour les activités municipales ou intercommunales permanentes hors accueil de loisirs (école de musique, de danse, etc.). Vous n’avez pas besoin de faire de demande, vous recevrez un courrier de votre Caf vous informant de votre éligibilité. Elle vous explique aussi la procédure à suivre pour obtenir vos tickets.

Allocation pour l’accompagnement en fin de vie

Enfin, une aide souvent méconnue concerne l’accompagnement d’une personne en fin de vie à domicile. Il s’agit de l’Allocation Journalière d’Accompagnement. Son but est d’offrir un soutien financier aux accompagnants.

Elle peut être sous forme d’un congé de solidarité familiale, d’une valeur de 56,10 euros par jour). Ou encore d’une transformation du congé en période d’activité à temps partiel, qui vaut 28,05 euros par jour.

Vous aimez ? Partagez !