Vous êtes ici :   Accueil   >   Tendance   >   Retraite : les erreurs courantes à bannir dans la déclaration de votre pension

Retraite : les erreurs courantes à bannir dans la déclaration de votre pension

À la retraite, il faut rester rigoureux au moment de faire sa déclaration. Évitez des erreurs courantes qui peuvent vous pénaliser.

Montrer le sommaire Cacher le sommaire

Jusqu’au 6 juin au plus tard (selon les départements), les contribuables français doivent remplir leur déclaration en ligne. Pour les retraités, c’est l’occasion de ne pas faire quelques erreurs encore trop courantes. 

C’est d’ailleurs pour cela que nous faisons cet article, grâce à nos confrères de MoneyVox. Le but est de revenir sur les erreurs des retraités, celles qu’ils sont encore nombreux à faire aujourd’hui. Or, on sait à quel point il faut faire preuve de rigueur au moment de remplir sa déclaration de revenus.

Les retraités doivent faire leur déclaration à temps

On sait que certaines personnes à la retraite ont du mal avec la déclaration en ligne. Pour les phobiques des ordinateurs et de l’Internet, pas de panique, il est possible d’assurer sa déclaration sur papier. Mais, attention, vous ne pouvez valider cette déclaration que jusqu’au 21 mai, 23 h 59. 

En effet, il ne faut pas confondre cette date avec le 6 juin, date limite pour la déclaration des départements à partir du numéro 55. Les départements entre le 1 et le 19 doivent finir leur déclaration le 23. Quant à ceux entre le 20 et le 54, c’est le 30 mai que tombe la date limite. 

À voir Retraite : cette technique pour obtenir 4 trimestres en travaillant seulement 2 mois

Nos amis à la retraite ne doivent donc pas se tromper entre ces différentes dates. Une seule vous concerne forcément. Pour éviter toute sanction, respectez bien ces limites. Le droit à l’erreur existe, mais dans certaines conditions seulement.

À la retraite, il faut bien remplir sa déclaration 

Outre le fait de remplir sa déclaration dans les temps, il faut aussi bien la remplir. Les journalistes de MoneyVox nous précisent que les 17 millions de retraités touchent une pension moyenne de 1 420 euros. 

Les pensions de retraite entrent dans la catégorie des traitements et salaires, identifiée par le chiffre 1. Les retraités doivent donc les déclarer en utilisant les cases 1AS pour le déclarant 1, 1BS pour le déclarant 2, 1CS pour la première personne à charge, et ainsi de suite.

Mais comment déterminer le montant à inscrire dans ces cases ? Comme pour les autres catégories de revenus, il faut déclarer le montant « net imposable » du revenu, différent du « net à payer » (celui que perçoit réellement le senior). Cependant, la détermination de ce montant peut être complexe en raison de la part de CSG dite « non déductible ».

On vous conseille donc de vous baser sur les calculs des caisses de retraite, qui sont chargées de liquider les pensions.

À voir Retraite : ce service gratuit que vous devez connaître pour votre pension Agirc-Arrco

Bien relire malgré le remplissage automatique

On rappelle que, depuis quelques petites années, certains contribuables profitent de la déclaration automatique. Autrement dit, grâce aux informations qu’il possède, le fisc préremplit la déclaration. C’est notamment le cas pour les personnes à la retraite. 

Cependant, on vous conseille de bien vérifier les montants. Certaines erreurs peuvent voir le jour et c’est à vous de les corriger. Sinon, vous êtes considéré comme responsable. Alors, une relecture rigoureuse s’impose.

D’autant plus que le fisc inscrit uniquement les informations qu’il connaît. Peut-être, donc, que toutes vos ressources n’apparaissent pas. Ainsi, à la retraite ou pas, il faut prendre le temps nécessaire pour bien tout relire. 

Source : MoneyVox

Vous aimez ? Partagez !