Vous êtes ici :   Accueil   >   Actus   >   LEP : la mauvaise nouvelle est tombée concernant son taux, à quoi vous attendre au 1er août

LEP : la mauvaise nouvelle est tombée concernant son taux, à quoi vous attendre au 1er août

Les détenteurs d'un LEP risquent de ne pas apprécier la nouvelle que nous annonçons aujourd'hui. Vont-ils perdre de l'argent ?

Montrer le sommaire Cacher le sommaire

Le LEP, ou Livret d’Épargne Populaire, existe en France depuis 1982. Ce livret d’épargne concerne uniquement, à la différence du Livret A, les personnes majeures qui ont des revenus modestes. Seuls les plus précaires peuvent en ouvrir un.

L’avantage du LEP, c’est le taux d’intérêt qu’ils proposent aux épargnants. Ce dernier est plus avantageux que les autres livrets. Par conséquent, il rencontre un grand succès. À titre d’exemple, fin février 2024, l’épargne que déposent les Français sur ce livret atteint 75,2 milliards d’euros. Mais une mauvaise nouvelle attend les épargnants pour cet été.

Les caractéristiques du LEP 

Lorsque vous décidez d’ouvrir un LEP, vous devez obligatoirement y déposer au moins 30 euros. En outre, notons que le plafond de paiement est bien plus bas que celui du Livret A. Pour ce dernier, il dépasse les 22 000 euros. Pour le LEP, il n’est que de 10 000 euros. C’est malgré tout une évolution à la hausse depuis le 1ᵉʳ octobre 2023. Avant cette date, le plafond maximal était de 7 700 euros.

À l’heure où nous écrivons ces lignes, le taux de rémunération du LEP est toujours très intéressant. En effet, il est de 5 %. Pour savoir si un taux est intéressant, il faut le comparer au taux de l’inflation. Or, ce dernier ne cesse de baisser depuis janvier dernier. Pour le mois de juin, l’inflation flirte avec les 2 %. 

À voir Taux du LEP : ces 3 scénarios à prévoir pour votre épargne le 1er août

En outre, tout comme le Livret A, notons qu’aucun impôt ni cotisation sociale ne s’appliquent aux intérêts du LEP. Pour toutes ces raisons, nous pouvons comprendre l’engouement qu’il provoque.

Une mauvaise nouvelle pour les détenteurs du LEP ?

Si le taux d’intérêt du LEP est toujours très actif, malgré une baisse (il était de 6 % il y a quelques mois), les Français noteront sans doute une nouvelle baisse cet été. Pourquoi ? Car le taux dépend de l’inflation. Or, cette dernière ne cesse de baisser. 

À en croire les dernières informations au sujet de l’inflation, le taux du LEP devrait logiquement baisser à 2,5 %. Mais ce serait oublier une règle en place, celle que le taux d’intérêt du LEP ne peut pas être inférieur à celui du Livret A. Au minimum, il doit même le surpasser d’un demi-point. 

Alors, selon l’économiste Philippe Crevel, le taux d’intérêt du LEP devrait sans doute se situer entre 3,5 % et 4 %.

L’Engouement des Français pour les Livrets d’Épargne

Les livrets bancaires continuent de séduire les Français, qui y investissent environ 225 milliards d’euros. Ces produits d’épargne sont appréciés pour leur sécurité et leur rendement attractif, que ce soit pour des objectifs à court, moyen ou long terme.

À voir LEP : cette mauvaise nouvelle et bonne surprise auxquelles vous attendre au 1er août

Aujourd’hui, le Livret A et le LEP restent des placements fiables et stables. Il est important de noter que les conditions d’éligibilité pour le LEP sont plus strictes que celles du Livret A. Cela explique pourquoi 56 millions de Français possèdent un Livret A, tandis que seulement environ 11 millions détiennent un LEP.

Vérifiez donc si vous remplissez les conditions. Si tel est le cas, ne passez pas à côté de ce rendement si intéressant. Vous avez jusqu’au mois d’août pour profiter des 5 % de taux d’intérêt.

Vous aimez ? Partagez !