Vous êtes ici :   Accueil   >   Actualités   >   Automobiles : attention à ce changement majeur qui va tomber dans les prochains mois

Automobiles : attention à ce changement majeur qui va tomber dans les prochains mois

Dans le secteur automobile, un changement va être appliqué. Une nouveauté qui va impacter notre expérience de conduite.

Montrer le sommaire Cacher le sommaire

Comme vous le savez sans doute déjà, l’industrie automobile est en perpétuelle évolution. Les constructeurs rivalisent alors d’ingéniosité pour toujours répondre aux attentes des consommateurs.

Leur objectif ? Concevoir des véhicules combinant praticité, sécurité et confort. Cependant, un virage majeur va bientôt révolutionner nos habitudes de conduite dans les mois à venir. Ce changement imminent risque de transformer radicalement votre expérience au volant.

Une technologie perçue comme dangereuse

Au cours des dernières années, l’industrie automobile évolue à vitesse inimaginable. Les boutons physiques traditionnels pour contrôler diverses options des voitures commencent notamment à disparaître. Ils laissent désormais place à la technologie, accueillant les écrans tactiles.

Aujourd’hui, la quasi-totalité des nouveaux modèles de véhicules est équipée d’un tableau de bord commandé via ces écrans interactifs. Cependant, selon Euro NCAP, cette transition vers des interfaces tactiles a un impact significatif sur la sécurité routière.

À voir Automobiles : tout savoir sur ces 8 équipements obligatoires sur les voitures dès juillet

Censée simplifier la conduite, cette technologie peut en effet distraire les conducteurs, tout comme les Smartphones. Elle les oblige à détourner les yeux de la route. Cette commodité apparente, synonyme de modernité, constitue souvent une source de danger.

L’impact pour les constructeurs automobiles ?

Vous l’aurez compris, utiliser l’écran tactile pour commander les diverses options d’un véhicule se montre potentiellement dangereux. Face à cela, l’organisme de certification Euro NCAP n’a qu’une solution : revenir vers les boutons physiques.

Toutefois, la transition vers moins de tactiles reste envisagée comme une mesure visant à améliorer la sécurité routière. En effet, en revenant à des commandes physiques, les conducteurs sont plus vigilants et concentrés sur la route.

Voilà pourquoi, à compter de 2026, l’institut a décidé d’intégrer des boutons physiques dans les critères d’évaluation des véhicules. Mais une question se pose : cela va-t-il impacter l’industrie automobile et la tendance chez les conducteurs ?

Les fabricants d’automobiles n’ont pas accueilli cette nouvelle avec enthousiasme. Ils voient en fait dans cette exigence une contrainte supplémentaire. Mais en même temps, ils n’ont pas le choix. Pour maintenir leurs notes de sécurité élevées, ils devront réintégrer les commandes physiques dans leurs véhicules.

À voir Automobiles : ce nouvel objet de sécurité bientôt obligatoire pour tous les automobilistes ?

Actuellement, Euro NCAP travaille activement sur l’élaboration d’un nouveau programme axé sur la réintroduction des commandes physiques.

Un grand défi pour l’industrie automobile

Pour une meilleure sécurité routière, l’Euro NCAP exige que certaines fonctionnalités essentielles puissent être commandées manuellement. Parmi celles-ci, il y a les clignotants, les feux de détresse, le klaxon, les essuie-glaces et l’activation de l’e-call. Bien évidemment, il reste envisageable que d’autres options s’ajoutent à cette liste à l’avenir.

Néanmoins, le retour aux boutons physiques représente un défi de taille pour les constructeurs automobiles. Ils devront se plier à cette nouvelle demande, tout en assurant les besoins des conducteurs. Or, les automobilistes veulent surtout un design et des fonctionnalités modernes.

Cette transition n’est pas facile pour tous les fabricants. Prenons l’exemple de Tesla, dont les derniers modèles dépendent largement des écrans tactiles. Ce fabricant devrait donc envisager des changements majeurs pour s’adapter à cette nouvelle mesure.

Les constructeurs ont jusqu’en 2026 pour ajuster les designs de leurs véhicules, afin de répondre aux nouvelles exigences d’Euro NCAP. Aussi, pour satisfaire leurs clients, ils devront rester à l’écoute de leurs besoins. Cela représente la meilleure approche pour bien comprendre leurs attentes.

Vous aimez ? Partagez !