Vous êtes ici :   Accueil   >   Actualités   >   LEP : la très mauvaise nouvelle est tombée, le rendement de votre livret va s’écrouler, la raison

LEP : la très mauvaise nouvelle est tombée, le rendement de votre livret va s’écrouler, la raison

Alors qu’il affichait un beau taux de rendement de 5 %, le LEP risque de s’écrouler. Découvrez ces données révélées par l’Insee.

Montrer le sommaire Cacher le sommaire

Les épargnants français font face à une période d’incertitude quant à l’avenir de leurs économies. La nouvelle tombe comme un couperet : le rendement du Livret d’épargne populaire (LEP) pourrait connaître une chute significative. Cette perspective suscite une vive inquiétude parmi les détenteurs du LEP, qui ont vu dans ce livret un refuge sûr et rentable pour leurs fonds.

L’inflation en recul

Chaque année, le LEP connaît un réajustement qui suit l’inflation. Alors que les épargnants s’attendaient à un taux élevé du placement, une nouvelle statistique vient faire basculer cette espérance. En effet, l’Insee a levé le voile sur les derniers chiffres de l’inflation qui montrent un recul notable pour le mois de mars 2024.

Selon l’institut, l’indice des prix à la consommation était de 2,4 % sur un an. Ce chiffre marque un ralentissement par rapport au 3 % enregistré en février, nous rappelle Enquête-Débat. Cette décélération est principalement attribuable à la baisse des prix dans le secteur alimentaire et d’autres segments tels que l’énergie et le tabac.

Comment l’inflation influence le LEP

Pour la première fois depuis janvier 2022, l’inflation pourrait ainsi avoir passé sous la barre des 3 % en mars.

À voir LEP : la mauvaise nouvelle est tombée pour les 11 millions d’épargnants, le taux va dégringoler

Certes, cette nouvelle devrait soulager les ménages français éprouvés par la hausse des coûts de la vie. Par contre, ce fléchissement de l’inflation a une répercussion immédiate sur le LEP, qui est étroitement lié à l’évolution des prix à la consommation.

Les détenteurs du LEP de longue date savent sûrement qu’on ajuste régulièrement le taux de rendement de leur épargne. Le calcul est assez simple : on prend le taux d’inflation des six derniers mois et on y ajoute un point de pourcentage. C’est ce taux qui déterminera combien les épargnants gagneront sur leur LEP pour la période à venir.

Selon les projections de l’Insee, l’inflation moyenne pour le premier semestre de 2024 s’établit aux alentours de 2,4 %. En vertu du principe d’alignement, le taux du LEP pourrait théoriquement baisser, passant ainsi de 5 % à 2,4 %.

Toutefois, cette hypothèse semble peu probable. En effet, le taux du LEP est contraint par un plancher. : il ne peut descendre en deçà du taux du Livret A, lui-même augmenté de 0,5 %. Avec un Livret A rémunéré à 3 %, le LEP ne saurait donc fléchir sous ce seuil.

Quel avenir pour le LEP ?

Le LEP a connu une performance remarquable ces derniers mois. En effet, il se démarque nettement des autres options d’épargne disponibles.

À voir Taux du LEP : la mauvaise nouvelle vient de tomber, cette forte baisse prévue le 1er août

En novembre 2023, le montant total déposé sur les LEP a atteint 66,6 milliards d’euros. Un chiffre jamais vu auparavant pour ce produit d’épargne ! Cette ascension fulgurante est principalement due à l’attractivité de son taux d’intérêt. En effet, depuis le début de l’année 2022, le taux du LEP a connu une hausse spectaculaire, passant de 1 % à 5 %, ce qui en fait actuellement l’un des placements les plus rémunérateurs sur le marché.

Pour l’instant, il est envisageable que le taux du LEP se stabilise aux environs de 3,70 % à l’horizon août 2024. En plus de l’évolution de l’inflation, on prend aussi en compte divers facteurs, notamment les taux interbancaires.

Ainsi, bien que son rendement devrait régresser, il ne devrait pas pour autant s’aligner sur le niveau de l’inflation.

Vous aimez ? Partagez !