Vous êtes ici :   Accueil   >   Actualités   >   Crédit d’impôt : les différents plafonds à connaître selon le nombre d’enfants

Crédit d’impôt : les différents plafonds à connaître selon le nombre d’enfants

Quels sont les différents plafonds pour le crédit d'impôt ? On vous répond dans les prochaines lignes de cet article !

Montrer le sommaire Cacher le sommaire

Toujours en quête de réduire nos dépenses fiscales, pourquoi ne pas penser au crédit d’impôt ? En plus d’aider à créer des emplois, ce dispositif favorise notre situation financière. En effet, les avantages que l’on peut en tirer sont très nombreux et méritent d’être connus de tous. Quels sont les plafonds ? Qui peuvent en bénéficier et dans quelles circonstances ? On vous dit tout dans cet article !

Le crédit d’impôt pour un service de garde d’enfant

Le crédit d’impôt s’applique parfaitement aux particuliers ayant un salarié à domicile. Cela inclut notamment le cas de la garde d’enfant. Grâce à ce dispositif, les particuliers ont ainsi la possibilité de ne payer que 50% du montant qu’on leur impose. A noter que c’est l’administration fiscale qui se charge de calculer sa somme.

Grâce au crédit d’impôt, vous pouvez par exemple obtenir jusqu’à 3500 euros pour chaque enfant à garder. C’est en effet le montant prévu dans le cas d’une garde en dehors de la maison. Mais ce dernier peut changer en fonction du nombre d’enfant que vous devez prendre en charge.

Vous faîtes une garde à domicile pour vos enfants ? Dans ce cas, le montant du crédit d’impôt peut aller jusqu’à 12 000 euros. Cette fois, la somme est de 1500 euros par enfant. A noter que cette possibilité s’applique uniquement quand vous faîtes appel à des professionnels agréés.

À voir Impôt : des millions de Français devront payer une taxe en plus, les contribuables concernés

Il existe également d’autres conditions pour bénéficier de ce crédit d’impôt dans le cadre d’une garde. Sachez par exemple que les enfants en question doivent avoir plus de 6 ans au premier janvier.

Quels sont les plafonds en vigueur ?

Vous souhaitez prétendre à un crédit d’impôt ? Sachez qu’il faut avant tout déduire les aides de la Caf de votre déclaration fiscale. Et une fois que votre enfant sera assez grand et qu’il ne bénéficiera plus d’une allocation comblant les dépenses de gardes, vous pourrez prétendre à d’autres aides. Le crédit sera disponible uniquement si l’enfant est rattaché à votre foyer fiscal.

Notons alors que le plafond pour un collégien est de 61 euros. Pour un lycéen ou encore un étudiant, ce dernier est fixé respectivement à 153 euros et 183 euros. Il est important de connaître ces moments pour votre crédit d’impôt.

C’est au moment de votre déclaration d’impôt que vous devrez mentionner toutes les informations relatives à vos enfants. Leur nombre influencera notamment ce crédit. Il ne faut donc pas oublier de compléter cette rubrique et de le faire correctement ! De quoi vous permettre de profiter de tous les avantages possibles.

Et le crédit d’impôt dans le cas d’une pension alimentaire ?

La pension alimentaire peut aussi entrer dans le crédit d’impôt. Mais pour que cette dernière soit effective, il faut qu’elle ait été déterminée par un juge et indiquée dans vos charges déductibles. Cela s’applique uniquement si l’enfant n’est pas dans votre foyer fiscal.

À voir L’astuce infaillible pour bénéficier d’un crédit d’impôt de 50 %, les contribuables concernés

Il faut aussi que les revenus des deux parents soient bien distincts. Vous avez une garde alternée ? Il faudra que les deux parents déclarent les enfants. Mais dans ce cas, la pension ne sera pas déductible d’impôt. Il faudra alors prendre ce détail en compte en fonction de votre situation.

Vous aimez ? Partagez !