Vous êtes ici :   Accueil   >   Actualités   >   RSA en hausse : voici le montant que vous allez désormais toucher, les concernés

RSA en hausse : voici le montant que vous allez désormais toucher, les concernés

Le RSA a augmenté de 4,6 % depuis le 1er avril 2024 ! Voici les conditions d'éligibilité et les démarches à suivre !

Montrer le sommaire Cacher le sommaire

Le Revenu de solidarité active (RSA) est une prestation sociale qui vise à soutenir les personnes en situation de précarité. Et cela, en les aidant à retrouver un emploi. Cette aide financière est soumise à des conditions d’éligibilité et son montant évolue régulièrement. En 2024, elle rencontre plusieurs changements importants. Découvrez les dernières réformes !

Le RSA est un filet de sécurité pour les plus fragiles

Bonne nouvelle ! Le montant du Revenu de solidarité active (RSA) a augmenté de 4,6 % en avril 2024. Cette revalorisation vise à aider les personnes les plus fragilisées à faire face à l’inflation. Mais qui peut prétendre à cette allocation ?

Pour être éligible, il faut avoir au moins 25 ans (ou être enceinte ou avoir au moins un enfant à charge). Il faut également habiter en France de façon stable et posséder la nationalité française. Par ailleurs, tout citoyen de l’Espace économique européen peut aussi avoir droit à cette allocation. Bien sûr, vous devez disposer de faibles ressources !

Le montant du RSA dépend de votre situation familiale et de vos revenus. Par exemple, pour une personne seule sans enfant, le montant mensuel du RSA est de 598,54 € en 2023. Il passe à 627,14 € en 2024 après la revalorisation.

À voir RSA : le montant de l’aide majoré enfin dévoilé, les Français concernés

Et le RSA majoré ? Il s’agit d’une aide supplémentaire pour les parents isolés. Il est accordé pendant 12 mois à partir du mois au cours duquel survient l’un des événements suivants. Cela concerne la déclaration de grossesse et de naissance, la prise en charge d’un enfant, le divorce ou encore le veuvage.

Inscription à France Travail : ce qu’il faut savoir en 2024

Vous êtes bénéficiaire du RSA et vous vous demandez si vous devez vous inscrire à France Travail ? La réponse est oui, depuis le 1er janvier 2024, l’inscription à France Travail est obligatoire pour percevoir la prestation. Ne vous inquiétez pas, cela ne vous procure que des avantages pour vos futures recherches.

Mais alors, pourquoi ce changement ? Eh bien, l’objectif est de simplifier les démarches administratives et de mieux accompagner les bénéficiaires du RSA vers l’emploi. En effet, France Travail propose un suivi personnalisé et des offres d’emploi adaptées à votre profil.

Alors comment ça marche ? Lorsque vous faites une demande de RSA, vous êtes automatiquement inscrit à France Travail. Autrement dit, vous n’avez donc aucune démarche supplémentaire à effectuer. Le traitement d’une demande dure 10 jours en moyenne.

Un conseiller de France Travail vous contactera ensuite pour établir un bilan de vos compétences et de vos aspirations professionnelles. Il vous proposera ainsi un plan d’action personnalisé pour vous aider à retrouver un emploi.

À voir RSA : bonne nouvelle, l’aide va augmenter jusqu’à 1 335 euros, les allocataires concernés

Quelques points importants à connaître sur le RSA

Le RSA peut être réduit si vous percevez une aide au logement ou si vous n’avez pas de charge de logement. La réduction est de 76,29 € pour une personne seule, 152,57 € pour 2 personnes et 188,81 € pour 3 personnes ou plus.

En plus de bénéficier d’une exonération d’impôt, le RSA est également insaisissable. Cela signifie que les créanciers ne peuvent pas le saisir, quelles que soient les circonstances. En cas de saisie de vos revenus, vous conserverez toujours le montant forfaitaire pour une personne seule. Soit 635,71 € depuis le 1er avril 2024.

Vous aimez ? Partagez !