Vous êtes ici :   Accueil   >   Actualités   >   Au RSA avec plus de 300 000 € sur leur compte, le verdict tombe

Au RSA avec plus de 300 000 € sur leur compte, le verdict tombe

Un couple qui faisait partie des bénéficiaires du RSA possédait 300 000 € sur leur compte. Face à cette situation bizarre, le verdict tombe.

Montrer le sommaire Cacher le sommaire

Quand on se trouve sur la liste des bénéficiaires du RSA, cela signifie qu’on jouit d’une aide sociale. Logiquement, ceux qui perçoivent un appui social doivent en avoir fait la demande suite à des difficultés financières. Pourtant, ce couple ne semble pas coller à ce schéma.

Bien qu’il touche le RSA, en parallèle, il détient 300 000 euros sur leur compte. Quelque chose ne colle pas dans cette histoire, mais quoi ? Vous le découvrirez bientôt.

Bénéficiaires du RSA et riches

Il existe plusieurs sortes d’aides sociales, mais nous parlerons particulièrement du RSA. Cet acronyme signifie Revenu de Solidarité Active. On le destine aux foyers dont les revenus ne dépassent pas une certaine somme qui s’appelle revenu minimal.

L’État leur accorde cette aide sociale pour qu’ils puissent mener une vie décente, malgré le manque de moyens financiers. Il faut donc avoir des ressources financières limitées pour pouvoir escompter obtenir le RSA.

À voir RSA : le montant de l’aide majoré enfin dévoilé, les Français concernés

Une aide sous plusieurs conditions

Le RSA ne constitue pas une aide figée. Plusieurs paramètres influent en effet sur son montant. On regarde d’abord les composants du foyer. S’agit-il d’une personne seule ou bien en couple ? Est-ce que ces personnes élèvent des enfants ou vivent sans charge ? Voilà les éléments à étudier en premier.

Ensuite, on cherche à savoir si ce foyer perçoit déjà d’autres prestations familiales. Pour obtenir la somme perçue à cette allocation, le calcul est assez facile. On se base sur la somme forfaitaire du RSA, ensuite, on y prélève le forfait logement et les autres ressources.

Normalement, le RSA se perçoit à partir de 25 ans. Pourtant, certaines clauses permettent que de jeunes parents entre 18 et 24 ans le reçoivent. En plus de la parentalité, ils peuvent aussi argumenter sur une activité professionnelle précaire et à durée déterminée.

À part cela, la personne bénéficiaire du RSA doit résider en France sur une durée minimale de 9 mois par an. Il arrive aussi qu’une personne étrangère, avec un titre de séjour, puisse obtenir cette aide. Dans ce cas-là, le titre de séjour doit être en cours de validité depuis déjà au moins 5 ans.

Le RSA en couple, comment ça se passe ?

Deux cas de figure peuvent se présenter pour pouvoir toucher le RSA. Dans la première possibilité, on peut faire face à deux personnes qui, toutes les deux, manquent de ressources. Le deuxième scénario montre un couple dont un seul perçoit des revenus, mais ceux-ci n’arrivent pas à couvrir le minimum.

À voir RSA : bonne nouvelle, l’aide va augmenter jusqu’à 1 335 euros, les allocataires concernés

La somme perçue par un couple sans charge dépasse à peine celle d’une personne seule. Pour la première catégorie, elle équivaut à 953,56 euros, tandis que la seconde touche 635,70 euros.

Un couple au RSA avec 300 000 euros

Même étant un as de la gestion, réussir à amasser 300 000 euros avec le RSA constitue un exercice irréalisable. Pourtant, ce couple qui a subi une perquisition de la police possède sur son compte 300 000 euros.

Quand on leur a demandé de fournir des explications, ils ont justifié son existence par une provenance d’Ukraine. Chose qu’ils n’ont pas pu prouver.

Un responsable de magasin avait en fait remarqué leur tour de passe-passe, ce qu’il trouvait louche. Le dernier acte suspect est un achat de matériel de bricolage d’une valeur de 1 000 euros en espèces. Ils lui trouvaient ensuite un travers et demandaient un remboursement par virement bancaire.

Ce micmac s’apparente tout simplement un blanchiment d’argent, en plus d’une mauvaise déclaration aux aides sociales, qui vaut 375 000 euros et 5 ans de prison. Dans ce cas, l’amende monte à 750 000 euros plus 10 ans d’enfermement.

Vous aimez ? Partagez !