Vous êtes ici :   Accueil   >   Actualités   >   Au RSA, ce couple avait plus de 300 000 euros chez eux, la police intervient

Au RSA, ce couple avait plus de 300 000 euros chez eux, la police intervient

La police arrête un couple qui vit de la RSA pour blanchiment d'argent. Les autorités ont trouvé plus de 300 000 euros à leur domicile.

Montrer le sommaire Cacher le sommaire

Le gouvernement français s’est toujours préoccupé du bien-être de ses citoyens. Pour cela, il a mis en place un certain nombre d’aides pour les plus démunis, dont le RSA. Cependant, certaines personnes qui n’y ont pas droit se retrouvent parfois à en réclamer le versement. C’est le cas d’un couple surpris par la police avec plus de 300 000 euros. Mais la vérité qui se cache derrière est encore plus choquante. Découvrez-la !

RSA : Qu’est-ce que c’est ?

Le RSA ou revenu de solidarité active est une aide de la CAF. Il est destiné à renforcer le pouvoir d’achat des personnes à faibles revenus ou sans activité professionnelle. L’objectif est de les aider à percevoir un minimum de revenu, leur permettant de bénéficier d’un niveau de vie plus stable.

Pour bénéficier du RSA, il faut avoir entre 18 et 25 ans et travailler à temps plein. Cela doit avoir été le cas pendant les trois années précédant la demande. Les parents et les femmes enceintes, quel que soit leur âge, peuvent également en bénéficier. Toutefois, il faut résider en France au moins 9 mois par an.

Par ailleurs, afin d’être éligible au RSA, les revenus de l’allocataire ne doivent pas dépasser un certain plafond. En outre, les citoyens de l’Espace économique européen et les personnes titulaires d’un titre de séjour d’une durée de validité de 5 ans peuvent également en bénéficier.

À voir RSA et prime d’activité : est-il possible de cumuler les 2 aides de la CAF ? Les conditions

En ce qui concerne le montant, la RSA varie selon que l’allocataire soit seul ou en couple. Pour une personne seule, l’allocation est de 607,75 en 2023. La prestation pour les couples n’est pas si différente. Elle s’élève à 911,63 euros s’il n’y a pas d’enfant, mais avec un enfant, le montant peut augmenter.

Ce couple arnaque la CAF

Avant d’accorder des prestations, la CAF prend soin de vérifier les conditions d’éligibilité. Dans le cas du RSA, elle s’assure que le couple soit sans ressources. Ou que l’un des conjoints est au chômage et que l’autre perçoit un revenu faible.

Ce couple, un Français et une Ukrainienne, fait partie de ces bénéficiaires. Avec leurs 2 enfants, ils vivent en France métropolitaine. Chaque mois, ils reçoivent un versement de la CAF au titre du RSA. Mais un jour, la police s’aperçoit qu’ils effectuent une transaction suspecte.

En fait, le couple achetait souvent du matériel dans les magasins et payait en espèces. Ensuite, ils se plaignaient de la marchandise et demandaient un remboursement par virement bancaire. Une pratique presque innocente, mais qui cache en fait une activité frauduleuse de la part de ces allocataires du RSA.

En effet, il s’avère qu’ils ont détourné de l’argent du RSA et l’ont blanchi de cette manière. Ils recevaient l’aide d’un autre couple d’amis tenant un commerce. Selon l’enquête de police, ils effectuaient ce type de transaction depuis au moins trois ans. Ce qui a fini par les alerter.

À voir RSA : pouvez vous toucher cette aide si vous avez des économies sur votre compte bancaire ?

RSA : Plus de 300 000 euros trouvés à leur domicile

L’enquête de la police les a conduits à perquisitionner leur domicile. À leur grande surprise, ces allocataires du RSA avaient plus de 300 000 euros chez eux. Pris en flagrant délit, les policiers les ont arrêtés.

En plus de s’être emparé de l’argent de la RSA, le couple est accusé de blanchiment d’argent. Ils sont traduits en justice et écopent d’une lourde peine. Par ailleurs, les autorités ont aussi découvert que l’homme avait déjà été arrêté des années auparavant pour trafic de stupéfiants.

Vous aimez ? Partagez !