Vous êtes ici :   Accueil   >   Actualités   >   RSA : l’astuce infaillible pour cumuler votre aide et un salaire pour booster vos revenus

RSA : l’astuce infaillible pour cumuler votre aide et un salaire pour booster vos revenus

On pense qu'il est impossible de gagner un salaire et de toucher le RSA en même temps. Mais ce n'est pas tout à fait exact. 

Montrer le sommaire Cacher le sommaire

Le cumul entre le revenu de solidarité active (RSA) et un salaire soulève de nombreuses questions. Est-il envisageable de bénéficier du RSA tout en ayant un emploi rémunéré ? Dans quelles circonstances ce cumul est-il possible ? 

On pense souvent que ce minima social ne concerne que les personnes qui ne travaillent pas. Qu’il vise uniquement les Français qui sont dans un besoin urgent pour subvenir à leur besoin. Mais la réalité est-elle si limpide ou des nuances apparaissent-elles ?

RSA et salaire : une incompatibilité habituelle ?

En principe, la compatibilité entre le RSA et un salaire ne semble pas évidente. En effet, dans la plupart des cas, la perception d’un salaire exclut automatiquement le droit au RSA. 

Ce dernier vise à garantir un revenu minimum aux personnes dépourvues de ressources. Son montant varie selon la composition du foyer. Ainsi, une personne disposant déjà d’un revenu, comme un salaire, ne serait généralement pas éligible à cette prestation. Cependant, comme pour toute règle, des exceptions existent.

À voir Le gouvernement renforce toutes ces aides, tous les Français concernés

On rappelle que les personnes qui touchent un salaire modeste peuvent percevoir un autre minima social, la prime d’activité. Cette dernière complète le salaire pour améliorer le quotidien des Français. 

RSA : comment percevoir l’aide tout en travaillant ?

Selon les informations disponibles sur le site aide-sociale.fr, deux cas permettent le cumul du RSA avec un salaire. D’abord, dans le cas d’une démission. Si vous quittez votre emploi, vous n’avez pas le droit aux allocations chômage. Alors, vous touchez le RSA du fait de l’absence de revenus.

Pour rappel, quand vous faites vote déclaration trimestrielle, le montant que vous touchez reste le même jusqu’à la prochaine déclaration. Alors, si vous trouvez un travail, vous pouvez toucher votre salaire et votre RSA

Cependant, lors de la prochaine déclaration trimestrielle, les revenus de votre nouvel emploi seront pris en compte. Ceci pourrait entraîner une réduction, voire une suppression de vos droits au RSA.

Devenir autoentrepreneur

L’entrepreneuriat peut faire peur. Mais si vous vous lancez, vous pouvez toucher le RSA afin de subvenir à vos besoins. Le principe est le même, vous devez faire votre déclaration trimestrielle.

À voir Bonne nouvelle CAF : un nouveau virement prévu, voici les bénéficiaires concernés cet été

Cela signifie que si vos revenus d’entreprise augmentent, vous continuez à toucher le RSA tant que vous ne faites pas votre nouvelle déclaration. Cela permet de cumuler, pendant un trimestre, le RSA et les revenus de votre activité professionnelle. 

Lors de la déclaration de vos ressources, vous devrez fournir le chiffre d’affaires des trois mois précédents. Si vos revenus demeurent insuffisants pour subvenir à vos besoins, vous pourrez continuer à recevoir le RSA. Cependant, si la Caf ou la MSA estime que vos revenus sont suffisants, le montant du RSA peut être réduit, voire supprimé. Il est crucial de déclarer correctement vos ressources afin d’éviter tout problème administratif.

Vous comprenez donc que des exceptions existent. Des exceptions qui permettent de toucher à la fois un revenu et le RSA. Cependant, cela ne dure qu’un temps. Et on rappelle l’importance de bien remplir sa déclaration trimestrielle. Des erreurs peuvent conduire au versement d’un mauvais montant. Et, en cas de trop perçu, à un remboursement. 

Vous aimez ? Partagez !