Vous êtes ici :   Accueil   >   Actualités   >   Chèque énergie : attention, vous pourriez ne pas recevoir l’aide, voici comment la réclamer

Chèque énergie : attention, vous pourriez ne pas recevoir l’aide, voici comment la réclamer

En raison d’une erreur, des centaines de Français pourraient ne pas bénéficier du chèque énergie. Des procédures ont été mises en place pour le réclamer.

Montrer le sommaire Cacher le sommaire

L’énergie est un bien essentiel, mais aussi de plus en plus cher. Pour aider les ménages les plus modestes à faire face à leurs dépenses énergétiques, l’État leur verse chaque année un chèque énergie. Mais cette aide, qui concerne près de 6 millions de foyers, n’arrive pas toujours à destination.

En 2024, un million de bénéficiaires potentiels pourraient ne pas recevoir leur chèque, à cause d’un problème technique. Comment savoir si vous êtes concerné ? Comment réclamer votre chèque énergie si vous ne l’avez pas reçu ? Nous vous aidons.

Une aide pour certaines charges

Face à la précarité énergétique qui touche près de 6 millions de foyers en France, le gouvernement a mis en place le chèque énergie. La subvention s’adresse aux ménages modestes pour les aider à payer les dépenses liées à l’énergie.

Ce chèque, d’un montant moyen de 150 euros par an, peut servir à régler les factures d’électricité, de gaz, de fioul, de bois, etc. Il sert aussi à régler tout autre combustible utilisé pour le chauffage ou la production d’eau chaude.

À voir Chèque énergie : attention à la date limite à respecter au risque de perdre jusqu’à 677 euros

Le chèque énergie sert également à payer les charges d’énergie comprises dans les loyers ou les redevances. Il finance ainsi des travaux d’économie d’énergie. Par exemple, le changement de système de chauffage, l’isolation thermique ou l’audit énergétique du logement.

Une erreur à la gestion du chèque énergie

Les ménages éligibles reçoivent la subvention automatiquement, en fonction de leurs revenus et de la composition de leur foyer. En effet, les bénéficiaires le reçoivent, une fois par an, par courrier. Si vous pensez être éligible à l’aide, vous pouvez l’encaisser entre mars et avril. Donc, c’est pour bientôt.

Il existe également une durée d’utilisation. Pour ne pas laisser votre chèque vous filer entre les doigts, vous devez en faire usage au plus tard au 31 mars de l’année suivante.

Il faut réclamer votre chèque énergie

Selon des associations de défense des consommateurs, qui ont tiré la sonnette d’alarme ce lundi 5 février 2024, un million de Français éligibles pourraient ne pas recevoir cette aide de l’État. Alors que, face à cette hausse du prix de l’énergie, ce chèque est plus que jamais essentiel. Pourtant, de nombreux bénéficiaires pourraient ne pas le toucher en 2024.

Pour y remédier, le gouvernement va ouvrir un guichet en ligne à la mi-mai 2024. Ainsi, les personnes concernées pourront faire une réclamation. C’est ce qu’a annoncé Bruno Le Maire, le ministre de l’Économie, sur le plateau de l’émission C à vous.

À voir Retraite : cette aide de 277 € que tous les retraités peuvent demander en 2024

Un bug dans le calcul

Le ministre de l’Économie, Bruno Le Maire, a reconnu un « bug » dans le calcul des bénéficiaires du chèque énergie. En raison de cette erreur, de nombreux ménages modestes se trouvent exclus de cette aide.

« Les étudiants, les salariés, les petites retraites », sont les grands laissés-pour-compte de 2024, a-t-il déclaré.

Face aux craintes exprimées par les associations de consommateurs, Bercy a ainsi promis de réagir au plus vite. Pour obtenir ce chèque, les Français concernés devront toutefois effectuer une démarche administrative supplémentaire. Un obstacle de plus pour accéder à ce dispositif censé les soulager face à la flambée des prix de l’énergie.

Vous aimez ? Partagez !