Vous êtes ici :   Accueil   >   Actualités   >   Automobilistes, n’oubliez surtout pas cette règle cet hiver au risque d’une amende salée

Automobilistes, n’oubliez surtout pas cette règle cet hiver au risque d’une amende salée

Les automobilistes doivent respecter le Code de la route pour ne pas payer d'amendes. En hiver, une règle indispensable existe.

Montrer le sommaire Cacher le sommaire

Nous sommes au cœur de l’hiver et les températures fraîches sont au rendez-vous. Certes, la douleur est de mise. Mais pas tous les jours. Les automobilistes doivent donc avoir une règle en tête. Une règle qu’il faut impérativement respecter. Sinon, ils reçoivent des amendes conséquentes. Le problème est que de nombreux conducteurs s’intéressent peu au Code de la route et ignorent ses évolutions.

Pourtant, ses évolutions ont un objectif clair, celui de réduire au maximum les accidents de la route. Cela nécessite que les automobilistes conservent le contrôle de leur véhicule en toutes circonstances, indépendamment des conditions météorologiques. Cependant, en hiver, cela devient plus difficile en raison de la neige. C’est pourquoi l’acquisition d’articles essentiels pour une conduite sécurisée est cruciale.

Les automobilistes doivent connaître et respecter les règles

Les automobilistes sont tenus de respecter certaines règles pendant la saison hivernale. La conduite sur des surfaces enneigées et glacées requiert une vigilance particulière, compte tenu des températures en baisse, des pluies verglaçantes et de la neige rendant les routes plus dangereuses. De plus, les risques liés au vent et au brouillard sont à prendre en considération.

Réduire la vitesse constitue la clé pour éviter des situations dangereuses sur des routes glissantes. Cette mesure permet d’anticiper les changements d’adhérence et de réagir de manière efficace aux mouvements des autres conducteurs. Adapter constamment sa conduite aux conditions routières est une leçon fondamentale que les professionnels apprennent aux apprentis conducteurs. 

À voir Automobilistes : l’astuce de génie pour annuler une amende de stationnement

Sur des chaussées glissantes, les distances de freinage augmentent significativement. D’où l’importance de maintenir une distance de sécurité plus importante entre son véhicule et ceux qui le précèdent.

Il est essentiel de noter que l’adhérence peut varier en fonction de l’épaisseur de la couche de neige sur la route. Une couche de neige fraîche offre une meilleure adhérence, tandis que les zones damées par d’autres automobilistes peuvent devenir plus glissantes.

Ainsi, il est recommandé aux conducteurs d’éviter les manœuvres brusques au volant, car des freinages abrupts ou des accélérations soudaines peuvent entraîner une perte de contrôle du véhicule.

Automobilistes : l’importance des bons pneus 

La sécurité sur les routes en hiver dépend évidemment de la qualité des pneus. Vous devez être un automobiliste sérieux et prudent, bien sûr. Mais vous devez aussi choisir les pneus les plus efficaces selon la route que vous empruntez.

Les pneus hiver, conçus pour des températures inférieures à 7 degrés Celsius, sont évidemment indispensables. Et ce n’est pas qu’un simple conseil. En effet, depuis novembre 2022, près de 30 départements français imposent aux automobilistes l’obligation d’équiper leur véhicule de pneus neige.

À voir Automobilistes: vous risquez une lourde amende à cause de ces vêtements d’hiver au volant

Les départements qui rendent obligatoires les pneus-neige

Les automobilistes réfractaires à cette obligation encourent une amende de 135 euros, conformément à une règle en vigueur du 1ᵉʳ octobre au 31 mars 2024. 

Cette obligation s’applique à divers types de véhicules, y compris les voitures, les camionnettes, les 4×4 et les camping-cars. Même les automobilistes qui ne résident pas dans les régions concernées, mais les traversent, doivent respecter cette règle. 

Les départements en question sont les Alpes-Maritimes, les Alpes-de-Haute-Provence, les Hautes-Alpes, le Var, l’Aude, l’Ariège, la Drôme, l’Ardèche, l’Aveyron, le Cantal, la Haute-Loire, la Lozère, les Pyrénées-Orientales, les Hautes-Pyrénées, les Pyrénées-Atlantiques, le Bas-Rhin, le Haut-Rhin, la Moselle, la Haute-Saône, les Vosges, la Loire, la Haute-Garonne, le Tarn, l’Isère, la Savoie, la Haute-Savoie, l’Allier, le Puy-de-Dôme, le Cantal, l’Ain, le Jura, le Doubs, le Rhône, le Territoire de Belfort et le Vaucluse.

Vous aimez ? Partagez !