Vous êtes ici :   Accueil   >   Actualités   >   L’arnaque qui touche de nombreux automobilistes fait rage en France, ne vous faites pas piéger

L’arnaque qui touche de nombreux automobilistes fait rage en France, ne vous faites pas piéger

Cette arnaque qui vise les automobilistes a déjà fait plusieurs victimes. Voici comment elle fonctionne et comment l’éviter.

Montrer le sommaire Cacher le sommaire

Vous avez beau être un conducteur prudent, respectueux du Code de la route et des autres usagers. Mais les escrocs, qui sévissent sur les routes de France et de Belgique, trouvent toujours des moyens de vous soutirer votre argent. En tout cas, ce n’est pas de l’escroquerie qui manque aux automobilistes.

Il en existe de toutes les couleurs, allant de l’arnaque à la vignette à la « panne bulgare ». Une autre escroquerie continue aujourd’hui à faire des victimes. Les histoires racontées par les cibles sont à déchirer le cœur. Les autorités, elles, continuent à sensibiliser les routiers.

Une arnaque qui continue à faire des victimes

L’arnaque repose sur un scénario bien ficelé. Un automobiliste vous suit sur la route et vous fait des appels de phare pour vous signaler qu’il y a un problème. Vous vous arrêtez sur le bas-côté, pensant qu’un conducteur sympa vous adresse un geste de courtoisie. Mauvaise surprise !

Le conducteur du véhicule qui vous suit descend de sa voiture. Il vient en fait vous accuser d’avoir accroché le rétroviseur. Lorsque vous vérifiez, il y a bel et bien une trace sur son rétroviseur. Mais vous ne vous doutez pas qu’il l’a préalablement faite avec du cirage ou un autre produit.

À voir Automobilistes : attention à ne jamais emprunter ces voies, vous risquez de grosses amendes

Cet automobiliste a perdu 1 300 euros

L’escroc vous demande alors de lui verser une somme d’argent en liquide pour éviter de faire un constat et de passer par les assurances. Il a aussi du talent pour vous faire croire que les réparations sont très coûteuses.

Il finira également par vous convaincre que vous risquez de payer beaucoup plus, si vous refusez son arrangement à l’amiable. C’est ce qui est arrivé à un septuagénaire belge en février 2023, comme le rapporte La Libre Belgique.

Alors qu’il circulait dans le plat pays, un véhicule de marque Peugeot l’a suivi. Le conducteur de la Peugeot l’a ensuite arrêté sur le bord de la route et lui a réclamé 6 000 euros pour son rétroviseur.

Intimidé, le Belge a accepté de lui donner 500 euros qu’il est allé retirer dans un distributeur. Mais le malveillant a changé d’avis. Gourmand, il lui a demandé 800 euros de plus. Au final, le pauvre homme a perdu 1 300 euros dans cette arnaque aux automobilistes.

Un prétendu arrangement à l’amiable

L’arnaque au rétroviseur repose sur la crédulité et la peur des victimes. Les escrocs jouent sur le sentiment de culpabilité et la pression du temps pour les convaincre de payer. Ils savent notamment quel genre de personnes finissent par céder, comme les personnes âgées et les femmes.

À voir Automobilistes : la pire journée sur les routes à éviter à tout prix cet été pour éviter les galères

Les arnaqueurs vont même jusqu’à appeler des complices au téléphone, qu’ils présentent comme des assureurs ou des experts. Ces derniers confirment alors les dires de l’arnaqueur et lui donnent raison.

Ils conseillent à la victime de payer sur le champ plutôt que de passer par une procédure légale, qui serait longue et coûteuse. Ainsi, même les prudents finissent par tomber dans le piège.

Des conseils pour les automobilistes

Face à l’arnaque au rétroviseur, qui fait rage en France et en Belgique, les autorités appellent à la prudence et au bon sens. Sachez qu’aucun assureur ne demandera de s’arranger à l’amiable et qu’établir un constat reste obligatoire en cas d’accident.

Elles conseillent également de ne jamais donner d’argent liquide à un inconnu. Vérifier l’état de son véhicule avant et après avoir circulé vous évitera aussi ce genre de situation.

Heureusement pour cet homme, les autorités ont fini par retrouver la trace de l’escroc. Il encourt 100 euros d’amende et jusqu’à 8 mois de prison.

Vous aimez ? Partagez !