Vous êtes ici :   Accueil   >   Actualités   >   L’arnaque PayPal fait de plus en plus de victimes, comment ne pas vous faire piéger

L’arnaque PayPal fait de plus en plus de victimes, comment ne pas vous faire piéger

Une arnaque sévit sur PayPal. Les utilisateurs sont invités à faire attention. On vous explique comment l'éviter.

Montrer le sommaire Cacher le sommaire

La facilité et la rapidité des achats en ligne grâce à Internet peuvent représenter un gain de temps appréciable. Cependant, cette praticité s’accompagne parfois de risques, notamment en matière d’arnaques. PayPal n’est pas exempt de telles menaces. Alors, on vous invite à vous méfier sérieusement

Le magazine 60 millions de consommateurs lance aujourd’hui une mise en garde contre une fraude particulièrement pernicieuse sévissant sur PayPal. Les experts de la publication expliquent comment éviter de tomber dans ce piège.

PayPal : une arnaque qui fait des victimes

L’escroquerie en question est fréquente sur PayPal, et le magazine avertit particulièrement les utilisateurs français, surtout ceux habitués à effectuer des achats en ligne via cette plateforme. Le périodique met en garde contre les risques liés aux ventes sur des plateformes telles que Facebook et Le Bon Coin.

Les experts mettent en avant l’histoire de Sylvie, une victime, pour illustrer cette fraude. Cette dernière cherchait à vendre une cafetière via la Marketplace de Facebook. Un acheteur potentiel la contacte et propose d’utiliser PayPal pour effectuer le paiement. 

À voir Lidl : cette arnaque imparable peut vous coûter une fortune, ne vous faites pas piéger

Ignorante des risques, Sylvie accepte, d’autant plus qu’elle possède déjà un compte PayPal. Elle reçoit ensuite un SMS lui indiquant qu’elle est sur le point de recevoir 60 euros. 45 euros pour la cafetière et 15 euros supplémentaires pour les frais de port. Pour le moment, Sylvie n’a aucune raison de craindre quoi que ce soit.

L’arnaque PayPal prend forme et piège Sylvie

Le piège se referme sur la vendeuse lorsque, croyant accéder à l’argent, elle clique sur un lien. Une nouvelle page s’ouvre, annonçant qu’un conseiller la contactera bientôt pour l’aider à transférer ses fonds sur son compte.

Elle reçoit un appel d’un numéro français. Encore une fois, Sylvie ne se doute de rien. Au contraire, elle raconte qu’elle était même rassurée. Elle se dit alors que le service client est particulièrement efficace.

Guidée par son interlocuteur, elle suit ses instructions sans se douter qu’il s’agit d’un piège. L’individu au bout du fil est un escroc et la page sur laquelle Sylvie entre toutes ses informations est une imitation de PayPal. Elle se trouve ainsi hors du site officiel. Cela permet à l’escroc d’accéder à ses comptes bancaires et de les piller à loisir.

Au lieu de recevoir les 60 euros escomptés, Sylvie n’en verra jamais la couleur, et pire encore, elle constate la disparition de 9 000 euros de son livret A pendant l’appel téléphonique avec l’escroc.

À voir L’UFC-Que Choisir met en garde sur l’arnaque au paiement sans contact qui fait rage

Les conseils pour ne pas se faire avoir

Face à ces menaces, la méfiance sur PayPal est de rigueur, étant donné le nombre élevé de fraudeurs. Le magazine 60 millions de consommateurs prodigue donc des conseils précieux. 

Il recommande de ne jamais quitter les messageries sécurisées des plateformes comme Facebook ou Le Bon Coin, que ce soit pour des achats ou des ventes. Si un acheteur insiste, ne répondez pas.

Il est également essentiel de ne jamais cliquer sur un lien reçu et d’accéder directement aux sites officiels pour éviter toute tentative d’arnaque. Les utilisateurs réguliers de PayPal sont ainsi invités à faire preuve d’une vigilance extrême dans leurs transactions en ligne.

Vous aimez ? Partagez !