Vous êtes ici :   Accueil   >   Actualités   >   Automobilistes, attention à ces nouvelles règles routières et nouvelles amendes en 2024

Automobilistes, attention à ces nouvelles règles routières et nouvelles amendes en 2024

Les automobilistes vont connaître des changements sur les routes en 2024. Il est important de bien les connaître.

Montrer le sommaire Cacher le sommaire

L’année 2024 s’annonce riche en réformes majeures du Code de la route en France, avec des changements substantiels qui ont un but commun : améliorer la sécurité routière. Le gouvernement veille à ce que les automobilistes adoptent des comportements de conduite plus responsables. 

Parmi ces changements, on observe l’introduction d’un nouveau panneau de signalisation et des ajustements cruciaux dans le système de points du permis de conduire. C’est l’occasion de revenir avec vous sur tous ces changements

Des changements à connaître pour les automobilistes

La toute nouvelle réforme va ravir les automobilistes les moins concentrés. Ceux qui dépassent de quelques kilomètres par heure les limites de vitesse. Les petits excès de vitesse sont évidemment toujours interdits. En revanche, c’est la punition qui change.

En effet, les excès inférieurs à 5 km/h ne conduiront plus à une perte de points Le gouvernement cherchent ainsi à alléger les sanctions pour des infractions mineures tout en maintenant la vigilance des conducteurs.

À voir Automobilistes : attention à cette nouvelle taxe de 500 euros, les véhicules concernés

Les amendes concernant les plus gros excès pour les automobilistes changent aussi. Il faudra payer 68 euros pour des excès de vitesse sur des routes limitées à 50 km/h. L’amende sera de 135 euros pour les automobilistes qui roulent trop vite sur des routes où il faut aller, au maximum, à 50km/h. 

Le nouveau site MesPointsPermis, remplaçant Télépoints, offre une interface pour consulter le solde de points et obtenir des informations sur la récupération des points perdus.

Des changements pour le permis de conduire

La simplification des procédures s’illustre par la possibilité d’inscription en ligne pour le permis de conduire. Cette démarche facilite l’accès à la formation pour de nombreux candidats. De toute évidence, le gouvernement veut encourager les jeunes français à devenir des automobilistes. 

En effet, jusqu’à présent, il fallait avoir 18 ans pour pouvoir conduire. Il était possible de passer le permis de conduire l’année de ses 18 ans, en revanche, il fallait attendre son anniversaire pour prendre la route. 

Mais désormais, il sera possible de passer l’examen du permis et de conduire sa voiture dès l’age de 17 ans. Une décision qui peut surprendre quand on sait que les jeunes automobilistes sont responsables du plus d’accidents de la route.

À voir Tout savoir sur cette infraction peu connue des automobilistes qui peut coûter cher

Un nouveau panneau à connaître pour les automobilistes

En parallèle, un nouveau panneau de signalisation fait son apparition. Il se présente sous la forme d’un triangle blanc sur fond bleu ou de losanges blanc lumineux sur fond noir.

Ce panneau indique aux automobilistes une voie réservée aux véhicules partagés et aux transports collectifs dans les zones à faibles émissions mobilité.

Enfin, une question reste encore sur toutes les lèvres. En effet, quid des rendez-vous médicaux pour les automobilistes les plus âgés ? La France n’est pas favorable à cette volonté européenne. Elle veut effectivement continuer de promouvoir le permis de conduire à vie pour les automobilistes. 

D’autant plus que, si certains conducteurs représentent un danger, ce sont bien les jeunes qui sont les plus dangereux sur la route, d’après les statistiques. Mais certains pays européens votent en faveur d’une visite médicale obligatoire pour préserver son permis de conduire.

Vous aimez ? Partagez !