Vous êtes ici :   Accueil   >   Actualités   >   Permis de conduire : ce changement clé pour les automobilistes au 1er janvier 2024

Permis de conduire : ce changement clé pour les automobilistes au 1er janvier 2024

Un gros changement est en approche pour le permis de conduire. Et ce sont les jeunes Français qui sont ravis.

Montrer le sommaire Cacher le sommaire

Le permis de conduire continue d’évoluer. Et dès le 1ᵉʳ janvier 2024, un changement notable va voir le jour. Et va ravir tous les jeunes qui rêvent de conduire pour se sentir plus libres et indépendants. 

Ce changement soulève malgré tout quelques questions et inquiétudes. Mais aussi des incohérences par rapport à un autre projet qui vise à améliorer la sécurité sur les routes européennes.

Le permis de conduire dès 17 ans

À partir du 1ᵉʳ janvier 2024, les Français de 17 ans auront la possibilité d’obtenir leur permis de conduire. Cela marque ainsi un changement significatif dans les modalités d’accès à la conduite autonome.

Ce décret, paru au Journal Officiel le 20 décembre dernier, abaisse l’âge requis de 18 à 17 ans pour l’obtention du permis de conduire. Cette mesure est accueillie favorablement. Elle offre une opportunité tant attendue aux jeunes de 17 ans désireux de prendre la route, tout en répondant aux besoins de mobilité des individus isolés, particulièrement dans des régions peu desservies par les transports en commun, comme le souligne Elisabeth Borne.

À voir Permis de conduire : ces conducteurs vont perdre des points sans le savoir ?

Concernant l’afflux potentiel dans les auto-écoles, les craintes initiales exprimées à l’annonce du projet de décret semblent, pour l’instant, maîtrisées. Dans un communiqué, Patrick Mirouse, président de l’École de conduite Française (EFC), indique que la demande commence à se manifester en cette fin d’année, mais qu’il n’y a pas encore de ruée massive à ce stade. 

Un suivi sera effectué au premier semestre de 2024 pour évaluer la situation. Le territoire français semble présenter une diversité de situations, avec des zones où les délais d’attente pour passer le permis restent limités, d’autres où la situation est modérée, et enfin, des départements à forte densité où les délais peuvent s’allonger.

Des visites médicales pour le permis de conduire ?

Au même moment, une autre proposition pourrait voir le jour. Celle de rendre obligatoire une visite médicale pour obtenir le permis de conduire. En cas de validation, il faudra passer d’autres visites, tous les quinze ans, pour conserver la fameuse carte. 

Cette proposition vise à rendre les routes plus sûres. Avec l’âge, les individus sont moins à l’affut. Ils sont plus susceptibles d’avoir des problèmes de vue ou d’ouïe.

Par conséquent, ils peuvent présenter un danger pour eux et pour les autres. Mais comme encore maintenant, le permis de conduire est un permis à vie, rien ne les empêche de conduire. Certains députés européens veulent changer cela, bien que la France ne soit pas pour un tel changement.

À voir Permis de conduire : cette arnaque redoutable fait des ravages en France, soyez vigilants

Une incohérence notable

En sachant cela, on se pose une question. Faire passer une visite médicale pour garantir la sécurité sur les routes n’est pas, en soi, une mauvaise idée. Mais abaisser l’âge légal pour passer le permis ne va pas dans le même sens. 

En effet, et on le sait, ce ne sont pas les personnes âgées qui sont majoritairement responsables des accidents. Ce sont les jeunes. Ainsi, en baissant l’âge pour passer le permis, on peut s’attendre à davantage d’accidents de voiture.

C’est pourquoi Patrick Mirouse exprime le regret de ne pas avoir vu adopter la demande rendant obligatoire la formation post-permis, précédemment en option. Cette formation aurait eu pour objectif de sensibiliser les jeunes conducteurs aux comportements à risque et aux dangers de la route.

Vous aimez ? Partagez !