Vous êtes ici :   Accueil   >   Actualités   >   Permis de conduire : test, examen médical… les seniors bientôt obligés de le repasser ?

Permis de conduire : test, examen médical… les seniors bientôt obligés de le repasser ?

Les seniors vont-ils devoir aller chez le médecin pour conserver leur permis de conduire ? Le gouvernement réfléchit.

Montrer le sommaire Cacher le sommaire

À chaque fois qu’un accident de voiture avec une personne âgée fait la une des médias, le débat refait surface. Certains Français et politiques pensent qu’il faut arrêter de valider le permis de conduire à vie. Selon certaines personnes, il faudrait le repasser. Ou faire un bilan avec le médecin pour le conserver. 

Est-ce une possibilité ? Le gouvernement peut-il décider de changer les règles concernant le permis de conduire ?

Un permis de conduire spécifique ?

En avril dernier, l’accident de Berck-sur-Mer faisait grand bruit. Et pour cause, il impliquait un conducteur de plus de 70 ans. Suite à cet accident, au gouvernement, on réfléchit activement à un changement au sujet du permis de conduire. 

En effet, le gouvernement envisage d’introduire un permis de conduire spécifique pour les seniors. Les capacités cognitives et physiques déclinant avec l’âge, la conduite peut devenir problématique. Ils présentent alors un danger potentiel pour eux-mêmes et les autres sur la route, en particulier en raison de troubles visuels.

À voir Automobilistes: attention à l’amende et retrait de points à cause de vos feux de votre véhicule

Cette situation a suscité des débats concernant l’obligation des seniors de passer un examen médical. Pour de nombreux Français, rendre obligatoire une visite médicale permettrait de rendre les routes plus sûres. Tout simplement car les seniors qui ne valident pas la visite médicale se verraient suspendre leur permis de conduire.

Les annonces du gouvernement

Afin d’améliorer la sécurité routière, le gouvernement a récemment dévoilé plusieurs mesures. Il a par exemple requalifié en délit les excès de vitesse supérieurs à 50km/h. Par conséquent, en cas de récidive, vous vous retrouvez devant le Tribunal correctionnel.

Mais ce n’est pas tout. En effet, il y a d’autres changements : la réduction de l’âge minimum pour obtenir le permis de conduire de catégorie B, et la création de l’homicide routier en tant qu’acte involontaire avec des conséquences humaines et matérielles.

Suite à divers accidents, dont celui impliquant un automobiliste de 76 ans en avril, blessant près de 12 personnes, le gouvernement envisage une mesure spécifique pour les conducteurs seniors. 

Bien que l’obligation pour les personnes âgées de prendre le volant ne soit pas actuellement discutée, un projet de loi a été déposé en juillet pour instaurer des visites médicales régulières et obligatoires pour les seniors afin de conserver leur permis de conduire. Cette proposition pourrait entrer en vigueur en 2024.

À voir La lourde amende que certains automobilistes encourent à cause des vitres de leur voiture

Bientôt la fin du permis de conduire valable à vie ?

Il ne s’agit pas, cependant, de diaboliser les seniors. Il y a autant d’accidents qui impliquent des personnes âgées que des jeunes. Mais les raisons pour lesquelles certains seniors ont des accidents sont logiques. 

Avec l’âge, la baisse de l’acuité auditive, visuelle et de l’agilité, ainsi que la diminution de la capacité d’évaluation à distance, peuvent contribuer à ces incidents, d’autant plus en cas de consommation de médicaments.

Pour le moment, le Code de la route ne demande aucun test de conduite pour les personnes âgées. Elles conservent donc leur permis toute leur vie et peuvent conduire jusqu’à cent ans si elles le souhaitent.

Cependant, on conseille malgré tout des examens volontaires afin de faire le point. Il existe aussi des stages de remise à niveau. Près de 50 % des retraités se montrent favorables à ces initiatives. Ils tiennent à mériter ce permis de conduire en se tenant au courant des évolutions du Code de la route.

Vous aimez ? Partagez !