Vous êtes ici :   Accueil   >   Actualités   >   Retraites : le montant de l’augmentation prévue pour les pensions des fonctionnaires et autres

Retraites : le montant de l’augmentation prévue pour les pensions des fonctionnaires et autres

L'année 2024 s'annonce prometteuse pour les millions de retraités, avec une augmentation des pensions prévue à partir de janvier.

Montrer le sommaire Cacher le sommaire

La retraite est un sujet qui concerne tous les Français, qu’ils soient déjà à la retraite ou qu’ils y aspirent. En 2024, les séniors vont bénéficier d’une hausse significative de leurs pensions. Ce qui va ainsi leur permettre de mieux faire face à l’inflation et à la hausse du coût de la vie.

Comment va alors se dérouler cette revalorisation ? Qui va en profiter ? Quels sont les montants prévus ? Voici tout ce que vous devez savoir sur cette augmentation.

Une revalorisation des retraites de base de 5,3 %

Chaque année, la retraite de base connaît une revalorisation en fonction du taux de l’inflation. C’est-à-dire de la hausse des prix à la consommation. L’objectif est de préserver le pouvoir d’achat des bénéficiaires. En effet, ces derniers font face à des dépenses importantes, notamment en matière de santé, de logement ou d’énergie.

En 2024, l’allocation va connaître une augmentation de 5,3 %, comme l’a annoncé le ministre de l’Économie Bruno Le Maire. Cette hausse fait suite à deux revalorisations exceptionnelles qui ont eu lieu en 2023 : la première en janvier (+1,1 %) et la seconde en juillet (+4 %). Ces mesures visaient à compenser la forte inflation liée à la crise sanitaire et à la reprise économique.

À voir Retraités : bonne nouvelle concernant votre pension, les Français concernés

Concrètement, quels sont les montants de la hausse en 2024 ? Le magazine Capital a réalisé un tableau qui présente les augmentations de pensions selon différents niveaux.

Par exemple, un retraité du privé qui touche une pension de base de 1 400 euros net par mois percevra environ 50 euros de plus suite à la revalorisation de sa pension. Pour une personne touchant de 2 300 euros de base, la revalorisation sera de 60 euros de plus.

Une hausse des retraites complémentaires

La retraite de base ne représente pas la totalité de la pension perçue par les Français. En effet, la plupart des salariés cotisent également à des régimes complémentaires, qui viennent compléter leur allocation de base. Il s’agit principalement de l’Agirc-Arrco pour les salariés du secteur privé. Il y a également le régime de l’Ircantec pour les agents non titulaires de la fonction publique.

Les allocations des régimes complémentaires sont également revalorisées chaque année. Et cette valorisation dépend de l’évolution des salaires et de la situation financière des régimes. En 2024, ces allocations vont bénéficier d’une hausse de 4,9 %, comme l’ont décidé les syndicats et les organisations patronales. Ce réajustement a déjà commencé en novembre 2023 et se poursuivra jusqu’à l’été 2024.

Au total, ce sont près de 13 millions de Français qui vont bénéficier d’une augmentation de leur complémentaire.

À voir Retraite : toutes les aides que vous oubliez de réclamer, vous pouvez en bénéficier dès maintenant

Et les fonctionnaires ?

Les fonctionnaires, quant à eux, sont affiliés à un régime spécial, qui dépend de leur statut et de leur corps d’appartenance. Le calcul de leur pension se fait alors en fonction du dernier traitement indiciaire. On prend aussi note du nombre d’années de service et du taux de liquidation.

Les retraites des fonctionnaires sont, en outre, indexées sur l’inflation, et donc revalorisées chaque année. En 2024, les fonctionnaires vont bien sûr suivre la même hausse que les allocations de base du régime général, soit 5,3 %.

Si la hausse des retraites prévue en 2024 est une bonne nouvelle pour les retraités, elle ne se fait pas sans difficultés. En effet, la première vague de revalorisation, qui a eu lieu en juillet 2023, a eu des bugs informatiques et des erreurs de la part de la Caisse nationale d’assurance vieillesse (CNAV).

Par conséquent, des millions de retraités n’ont pas reçu leurs pensions revalorisées dans les temps. D’autres ont reçu, quant à eux, un trop-perçu, qu’ils devront rembourser. La CNAV a promis de régulariser la situation au plus vite, mais certains retraités sont encore en attente de leur pension revue à la hausse.

Vous aimez ? Partagez !