Vous êtes ici :   Accueil   >   Actualités   >   Retraite : voici comment toucher cette aide jusqu’à 1 500 euros par mois

Retraite : voici comment toucher cette aide jusqu’à 1 500 euros par mois

Face à la précarité des seniors, la Caisse des retraites leur offre une bouée de sauvetage : une aide pouvant atteindre 1 500 euros.

Montrer le sommaire Cacher le sommaire

Vous avez travaillé dur toute votre vie, mais vous ne savez pas si vous pourrez profiter pleinement de votre retraite. Vous avez entendu parler d’une aide de l’État qui pourrait vous garantir un revenu minimum. Pourtant, vous ne savez pas si vous y avez droit.

Si vous passiez à côté d’une opportunité qui pourrait changer votre vie ? Il existe, en effet, une aide jusqu’à 1 500 euros pour vous aider à la fin de votre vie active. Qui peut en bénéficier ? Comment faire sa demande ? Quand toucher le premier versement ? Voici toutes les réponses.

Une revalorisation de 5,3 % de cette année

Pour prendre votre retraite avec une pension complète, vous devrez travailler jusqu’à 64 ans si vous êtes né(e) après le 1ᵉʳ janvier 1968. C’est plus long que pour les générations précédentes. Mais l’État a pensé aux retraités qui ont du mal à boucler leurs fins de mois avec le coût de la vie qui augmente.

Il a donc créé une aide spéciale, revalorisée de 5,3 % cette année. Cette allocation a pour but de garantir un revenu minimum à ceux qui n’ont pas cotisé suffisamment à la retraite, ou pas du tout. Ainsi, en 2024, la revalorisation la porte à 1 012,02 euros par mois pour une personne seule. Elle est de 1 571,16 euros pour un couple.

À voir Retraite : cette situation unique qui vous permet de partir avant l’âge légal

Pour bénéficier de cette subvention, il faut remplir plusieurs conditions. D’abord, il faut avoir au moins 65 ans et résider en France. En outre, vous ne devez pas dépasser un certain seuil de revenus. Ce seuil est de 12 144,27 euros par an pour une personne seule, et de 18 854,02 euros pour un couple.

Où les retraités doivent déposer leur demande ?

La demande doit être faite auprès de l’organisme qui gère votre retraite. Si vous dépendez du régime général de la Sécurité sociale, il s’agit de la CNAV. Dans le cas où vous êtes du régime social agricole, vous devez adresser votre demande à la MSA.

Enfin, si vous ne percevez pas de retraite, vous devez faire votre demande à la mairie de votre domicile. Effectivement, vous n’avez pas besoin d’être allocataire à une pension de retraite pour bénéficier de cette aide.

De plus, elle est compatible avec une activité professionnelle. Par contre, vos salaires des trois derniers mois ne doivent pas dépasser les plafonds fixés. Dans le cas contraire, un abattement pénalise votre Aspa ou Allocation de solidarité aux personnes âgées.

Quand le premier versement de l’allocation ?

Vous l’aurez compris. L’Aspa est une aide financière qui vous permet de compléter votre retraite si vous avez de faibles ressources. Et pour en bénéficier, il faut faire une demande auprès de votre caisse de retraite. Comment savoir quand vous toucherez votre première allocation ?

À voir Retraite : cette situation qui permet de toucher une augmentation de l’Agirc-Arrco

Si vous faites votre demande dans les trois mois qui suivent votre départ à la retraite, vous n’aurez pas à attendre. En effet, le versement de l’Aspa aura lieu dès le premier jour de votre retraite.

Même si vous faites votre demande plus tard, pas de panique ! Vous ne perdrez pas vos droits. Le premier versement se fera à partir de la date de votre demande, c’est-à-dire le mois suivant.

Au cas où vous avez besoin d’aide pour remplir votre dossier ou si vous avez des questions sur l’Aspa, n’hésitez pas à solliciter votre caisse de retraite. Elle est là pour vous accompagner et vous conseiller.

Vous aimez ? Partagez !