Vous êtes ici :   Accueil   >   Actualités   >   Retraites : hausse de 5,3% des pensions au 1er janvier 2024, les Français concernés

Retraites : hausse de 5,3% des pensions au 1er janvier 2024, les Français concernés

C'est une bonne nouvelle qui attend les retraités dans quelques jours. En effet, les pensions de retraite vont augmenter.

Montrer le sommaire Cacher le sommaire

Depuis 1959, nous connaissons le mécanisme qui permet d’indexer les pensions de retraite sur l’inflation. Cette pratique vise à ajuster les montants des pensions en fonction de l’évolution du coût de la vie. Et, cela ne vous échappe pas, la France connaît une période de crise depuis deux ans.

Par conséquent, du fait de cette forte inflation, les prix augmentent. Il est donc naturel qu’une revalorisation des pensions voie le jour au 1ᵉʳ janvier 2024. À combien cette hausse va-t-elle s’élever ? Va-t-elle concerner tous les seniors ?

Une revalorisation des retraites pour commencer l’année

Les pensions de base bénéficieront d’une revalorisation de +5,3%, une hausse supérieure à celle initialement annoncée de +5,2%. Et pour cause, l’inflation est plus forte en ce mois de décembre.

Cette augmentation, qui sera effective le 1ᵉʳ janvier 2024, s’appliquera à environ 14 millions de Français. Elle englobe donc plusieurs catégories. Les salariés du privé (Cnav, Carsat et MSA), les retraités de la fonction publique (SRE, CNRACL, FSPOEIE), les indépendants (SSI), les professionnels libéraux (CNAVPL), ainsi que les bénéficiaires des régimes spéciaux tels que la SNCF, la RATP et l’IEG.

À voir Les stratégies efficaces pour augmenter votre retraite Agirc-Arrco et gagner plus chaque mois

Il est important de souligner que les pensions de retraite complémentaires sont régies par des règles distinctes de revalorisation et ne sont donc pas incluses dans cette augmentation générale. Toutefois, les retraites complémentaires des agents publics contractuels (Ircantec) suivront les mêmes conditions de revalorisation que celles du régime général.

À noter que pour les retraités du régime général, de la MSA ou de la SSI (hors Alsace-Moselle), l’augmentation de leurs pensions, versées à terme échu, entrera en vigueur à partir du 9 février 2024.

Une hausse salvatrice

Cette revalorisation de 5,3% s’étendra également à d’autres prestations. En effet, elle concerna aussi les pensions de réversion de base, l’allocation de solidarité aux personnes âgées (Aspa, ex-minimum vieillesse) avec un montant maximal passant de 961,08 euros à 1.012,02 euros par mois pour une personne seule et de 1 492,08 euros à 1 571,20 euros pour un couple. 

De plus, elle touchera l’allocation de solidarité aux vieux travailleurs salariés, le secours viager et l’allocation aux mères de famille, ainsi que l’allocation veuvage, dont le montant maximal augmentera de 662,70 à 697,82 euros.

Cette revalorisation des retraites va faire énormément de bien aux retraités. Ces derniers peinent à boucler les fins de mois du fait de la hausse des prix. L’année dernière, la hausse en janvier était de 0,8%. Mais quelques mois plus tôt, en juillet, elle était de 4%. 

À voir Augmentation de 10% de votre retraite si vous envoyez ces documents au plus vite

Quid des retraites complémentaires ?

Comme dit plus haut, les retraites complémentaires ne vont pas augmenter de 5,4%. Cependant, elles ont déjà augmenté de 4,9% en novembre dernier. Cette revalorisation a pu voir le jour grâce à un accord entre les organisations syndicales et patronales. Ce sont elles qui pilotent le régime de retraite complémentaire du secret privé, l’Agirc-Arrco.

Au même moment, les organisations ont voté pour en finir avec la décote. Il s’agissait d’un malus de 10% appliqué pendant trois ans aux salariés qui souhaitaient prendre leur retraite à l’âge légal. Pour ne pas souffrir de cette baisse de 10%, il leur fallait travailler un an de plus. 

Mais ce système ne poussait pas les Français à travailler plus longtemps. Ils préféraient arrêter leur activité quitte à souffrir de cette baisse de 10% pendant trois ans.

Vous aimez ? Partagez !