Vous êtes ici :   Accueil   >   Actualités   >   Hausse des retraites Agirc Arrco jusqu’à 100 € en plus par mois dès janvier 2024, les concernés

Hausse des retraites Agirc Arrco jusqu’à 100 € en plus par mois dès janvier 2024, les concernés

Les petites retraites vont connaître une augmentation. Mais cette nouvelle mesure ne concerne pas tous les Français.

Montrer le sommaire Cacher le sommaire

L’année 2024 s’annonce comme une période charnière pour les seniors français, spécifiquement pour ceux touchant de petites retraites de l’Agirc-Arrco. Une revalorisation substantielle de ces pensions est prévue. Cette revalorisation marque un tournant dans la politique de soutien aux Français les plus modestes. 

Cette mesure vise, en effet, à améliorer les conditions de vie de près de 1,7 million de bénéficiaires. Mais de quelle hausse parlons-nous ? De combien exactement ? Les pensions de base vont-elles aussi augmenter ?

Revalorisation des petites retraites complémentaires en 2024

L’année 2024 sera importante pour les bénéficiaires de l’Agirc-Arrco avec la revalorisation des petites pensions. Cette action fait suite à d’autres mesures récentes. On pense notamment à la suppression du malus sur les retraites complémentaires depuis le 1ᵉʳ décembre 2023. Mais aussi à l’augmentation de 4,9 % des retraites complémentaires depuis le 1ᵉʳ novembre 2023.

Les partenaires sociaux, responsables du régime de l’Agirc-Arrco, se sont réunis le 28 novembre pour discuter de cette revalorisation. Un rendez-vous qui est une conséquence directe de la dernière réforme des retraites qui allonge la durée de cotisation. 

À voir Retraite : bonne nouvelle pour certains retraités, les pensions vont augmenter, les concernés

En effet, cette réforme conduit à une augmentation des contributions au régime de retraite complémentaire, avec des changements se faisant principalement ressentir sur les petites pensions pour préserver leur pouvoir d’achat.

Qui sont les bénéficiaires de la nouvelle revalorisation ?

La revalorisation des petites pensions ne concernera pas tous les seniors. En effet, l’un des critères d’éligibilité est que la pension ne doit pas dépasser 85 % du SMIC, soit environ 1 200 € en 2023. Seules les plus petites pensions vont donc en bénéficier.

Les étapes prévues pour la mise en œuvre incluent l’identification des bénéficiaires éligibles selon les critères de ressources et la détermination du montant de l’augmentation, avec application du nouveau montant de retraite.

En 2024, les petites retraites complémentaires pourraient voir leur montant mensuel augmenter jusqu’à 100 euros. Cette hausse devrait concerner approximativement 1,7 million de Français.

Cette hausse de 100 euros concerne uniquement les seniors affiliés à l’Agirc-Arrco. En effet, on ne parle pas des pensions de base qui, elle, ne connaîtront pas cette hausse de cent euros pour les petites pensions. En revanche, les pensions de base vont, elles aussi, connaître une revalorisation.

À voir Retraite Agirc-Arrco : devez-vous vous attendre à une baisse ou à une augmentation en mars ?

Revalorisation des retraites en 2024

Les Français ont appris la nouvelle en novembre dernier. Dès janvier 2024, les pensions de base vont bénéficier d’une revalorisation de + 5,3%. Cependant, c’est un peu plus que ce qui était annoncé. En effet, on s’attendait à une hausse de 5,2%. 

Pourquoi une telle revalorisation ? Pour lutter contre l’inflation. En décembre 2023, elle sera de 5,7%. La hausse suit donc une hausse similaire, bien que moindre. Cette mesure vise à protéger le pouvoir d’achat des retraités.

Cette loi existe depuis 2003. Depuis cette année, on établit un lien direct entre l’évolution des pensions de retraite et l’indice des prix à la consommation (IPC). Avant la réforme de la loi de financement de la sécurité sociale, les augmentations n’étaient pas systématiquement liées à l’inflation. Elles n’étaient pas non plus annuelles.

C’est donc une bonne nouvelle pour les personnes qui touchent une faible pension. Cette hausse va leur permettre de vivre plus sereinement les fins de mois. En espérant, évidemment, une baisse de l’inflation dans les mois à venir.

Vous aimez ? Partagez !