Vous êtes ici :   Accueil   >   Actualités   >   Retraite : 8 situations particulières vous permettent de gagner des trimestres sans travailler plus

Retraite : 8 situations particulières vous permettent de gagner des trimestres sans travailler plus

Travailler permet de cotiser des trimestres pour la retraite. Mais, dans certaines situations, vous pouvez en obtenir gratuitement.

Montrer le sommaire Cacher le sommaire

Pour profiter d’une retraite à taux plein, il faut avoir cotisé un certain nombre de trimestres. Cependant, pour certains individus, atteindre ce nombre peut s’avérer difficile. On pense aux personnes qui n’ont pas travaillé pendant plusieurs années, par exemple. Ou encore à celles qui ont décidé de quitter la France un moment.

Heureusement, il est possible d’obtenir des trimestres gratuits. Autrement dit, vous n’avez pas besoin de travailler et de cotiser pour les valider.  Huit situations bien précises permettent de les obtenir.

Retraite : obtenir des trimestres gratuits pour profiter d’une pension à taux plein

Avant tout, il est important de souligner que cette option ne concerne pas tout le monde. En effet, pour bénéficier de trimestres gratuits pour la retraite, il est nécessaire de se trouver dans l’une des situations que nous allons présenter.

– Le premier cas concerne les parents. L’arrivée d’un nouvel enfant, que ce soit par naissance ou adoption, donne droit à des trimestres gratuits. Les mères relevant du régime général peuvent obtenir quatre trimestres gratuits suite à la naissance ou à l’adoption d’un enfant. Notons qu’elles ont désormais la possibilité de les partager avec le père. Pour les fonctionnaires, cette disposition s’applique aux enfants nés avant ou après 2004.

À voir Les stratégies efficaces pour augmenter votre retraite Agirc-Arrco et gagner plus chaque mois

– De même, les parents qui décident de rester à la maison pour s’occuper de leurs enfants peuvent bénéficier de trimestres gratuits grâce à l’Assurance vieillesse parents au foyer (AVPF) versée par la CAF. La seule condition à remplir est celle d’être un parent au foyer.

Les trimestres gratuits pour la retraite sont possibles si vous êtes aidant au foyer. En effet, les travailleurs qui prennent soin de proches handicapés peuvent recevoir jusqu’à huit trimestres gratuits. En revanche, il faut respecter une condition pour cela. Cela s’applique uniquement dans le cas de la prise en charge d’adultes dont le taux d’incapacité atteint 80%.

Les autres possibilités selon les situations

– Cette opportunité s’étend aussi aux parents d’enfants en situation de handicap. Ceux qui s’occupent d’enfants handicapés peuvent bénéficier d’un maximum de huit trimestres gratuits pour la retraite. Ils sont attribués par période de 30 mois, sous réserve de fournir les attestations de versement de l’Allocation d’éducation de l’enfant handicapé (AEEH).

On pense souvent qu’il faut impérativement travailler pour cotiser pour la retraite. Mais c’est faux. Ne négligez pas les périodes durant lesquelles vous ne travaillez pas du fait d’une maladie ou d’un handicap.

– En effet, ces périodes donnent droit à un trimestre tous les 60 jours d’arrêt maladie ou d’accident de travail. Les personnes invalides qui touchent une pension d’invalidité bénéficient d’un trimestre pour chaque trimestre civil concerné.

À voir Augmentation de 10% de votre retraite si vous envoyez ces documents au plus vite

– En outre, si vous êtes militaire ou ancien engagé, alors ces lignes vous concernent. Vous pouvez profiter de trimestres de retraite gratuits. Plus précisément un trimestre pour chaque période de 90 jours de service national, avec la possibilité de cumuler jusqu’à cinq trimestres par an.

N’oubliez pas les périodes de chômage

On vous déconseille de négliger les périodes de chômage. Ce n’est pas parce que vous êtes en recherche d’emploi que vous ne cotisez pas (à condition de toucher une allocation chômage).

– En effet, les personnes en transition professionnelle durant une période de chômage peuvent prétendre à un certain nombre de trimestres gratuits, avec un trimestre accordé tous les 50 jours de chômage.

– En outre, depuis le 1ᵉʳ janvier 2014, les périodes d’apprentissage sont prises en compte pour la validation des trimestres de retraite.

Ces différentes situations offrent aux futurs retraités la possibilité d’acquérir des trimestres gratuits. Pour autant, ils n’ont pas à travailler pour cela. Alors, autant ne pas passer à côté.

Vous aimez ? Partagez !