Vous êtes ici :   Accueil   >   Actualités   >   Retraite : ces Français peuvent réclamer des trimestres supplémentaires, en faites-vous partie ?

Retraite : ces Français peuvent réclamer des trimestres supplémentaires, en faites-vous partie ?

Grâce à la réforme des retraites, certains travailleurs peuvent valider des trimestres par rapport à leur expérience passée.

Montrer le sommaire Cacher le sommaire

Conformément aux dispositions de la réforme des retraites, les individus qui ont participé à divers dispositifs auront désormais l’opportunité d’acquérir des trimestres supplémentaires. C’est une manière pour le gouvernement de faire avaler la pilule de cette réforme porteuse de polémiques

Près de deux millions de Français qui vont pouvoir valider de nouveaux trimestres en rapport à leur activité passée. Avant la réforme, ils ne pouvaient prétendre à valider ces trimestres. Mais, désormais, c’est chose possible.

C’est quoi exactement un trimestre de retraite ?

Depuis le 1ᵉʳ septembre 2023, la mise en œuvre progressive de la réforme des retraites est en cours. Ainsi, l’âge légal de départ est de 62 ans et trois mois pour les personnes nées à partir du 1ᵉʳ septembre 1961. Cette limite sera ensuite décalée de trois mois chaque année pour atteindre 64 ans en 2030.

Certains travailleurs nés dans les années prospères de 1960 se retrouvent actuellement à effectuer des calculs complexes. Pourquoi ? Pour déterminer l’âge auquel ils peuvent légalement prendre leur retraite. Les trimestres validés sont au cœur de ces préoccupations.

À voir Retraites Agirc-Arrco : ce service gratuit qui va faciliter la vie de ces retraités, comment en profiter

Pour rappel, les trimestres correspondent à des périodes de trois mois pendant lesquelles des cotisations sociales ont été versées ou prélevées sur des revenus d’activité. La validation d’une année civile pour la retraite s’effectue après l’enregistrement de quatre trimestres au maximum. 

Il est important de noter que la validation d’un trimestre ne dépend pas de la durée effective du travail. En effet, elle dépend des revenus perçus. De plus, les calculs de pensions de retraite varient entre les affiliés au régime général (salariés du secteur privé) et les fonctionnaires (salariés du secteur public).

Gagner des trimestres de retraite

Dans ce contexte complexe, une excellente nouvelle émerge, notamment pour ceux qui ont commencé à travailler au siècle précédent. En accord avec les prévisions de la réforme des retraites, certains individus pourront ajouter jusqu’à quatre trimestres supplémentaires à leur bilan de carrière.

Ces travailleurs, actifs entre les années 1970, 1980 et 1990, sont 1,7 million. Ils ont exercé à mi-temps pendant quelques mois dans des conditions bien définies.

Ces jeunes, âgés de 16 à 25 ans, percevaient alors un salaire inférieur à la moitié du Smic grâce aux Travaux d’Utilité Collective (TUC) réservés au service public et aux associations, ainsi qu’aux Stages d’Initiation à la Vie Professionnelle en entreprise (SIVP) et autres stages d’insertion.

À voir Bonne nouvelle pour les retraites : la date prévue de l’augmentation des pensions

Depuis le mardi 12 septembre 2023, certains de ceux qui ont participé à ces programmes peuvent demander la validation de trimestres supplémentaires à la Caisse nationale d’assurance vieillesse (Cnav) via le site de l’Assurance retraite. Cela concerne spécifiquement les individus ayant pris part aux TUC entre 1984 et 1990.

L’importance des justificatifs

Également éligibles à ces trimestres supplémentaires, les « jeunes volontaires » (1982 à 1987), les participants aux stages d’initiation à la vie professionnelle (de 1985 à 1992) et ceux engagés dans les programmes d’insertion locale (de 1987 à 1990). Pour ces catégories, ils peuvent obtenir jusqu’à quatre trimestres supplémentaires.

Cependant, l’Assurance retraite n’a pas conservé de traces de ces périodes dans ses archives. Alors, les personnes concernées devront fournir des justificatifs pour obtenir ces trimestres bonus. 

Les candidats à l’ajout de ces trimestres devront donc effectuer des recherches dans leurs archives personnelles. Ainsi, c’est absolument impératif de faire les bonnes recherches pour valider ces précieux trimestres.

Vous aimez ? Partagez !