Vous êtes ici :   Accueil   >   Actualités   >   Le minimum retraite que vous allez toucher même sans avoir cotisé tous vos trimestres requis

Le minimum retraite que vous allez toucher même sans avoir cotisé tous vos trimestres requis

On présente plusieurs systèmes qui permettent aux retraités de profiter d'une pension plus intéressante. Pour une retraite plus sereine.

Montrer le sommaire Cacher le sommaire

Si vous êtes à la retraite ou envisagez de prendre votre retraite sans avoir validé tous vos trimestres de cotisation, vous pourriez craindre de ne pas disposer de ressources suffisantes pour maintenir un niveau de vie décent.

Heureusement, des dispositifs de solidarité sont en place pour vous assurer un revenu minimal. Selon votre profil et votre régime de retraite, différentes solutions s’offrent à vous. Ces aides, qui profitent d’une revalorisation en 2024, sont d’un grand secours. On vous les présente dans cet article.

Partir à la retraite plus sereinement

Si vous avez été fonctionnaire ou salarié de la fonction publique, vous pourriez prétendre au minimum garanti. Il s’agit d’un montant plancher versé si votre pension de retraite de base est inférieure à un certain seuil, qui est de 1 248,33 euros par mois jusqu’au 1ᵉʳ avril 2024. Ce montant dépend de divers facteurs, dont votre traitement indiciaire brut au 1ᵉʳ janvier 2024, réévalué annuellement en fonction de l’évolution des pensions civiles et militaires, ainsi que de votre durée de service.

Pour être éligible au minimum garanti, vous devez remplir plusieurs conditions. Par exemple, avoir une retraite à taux plein, avoir atteint l’âge légal et validé le nombre de trimestres requis, ou avoir pris votre retraite anticipée pour carrière longue, handicap, pénibilité, amiante, ou encore avoir été admis à la retraite pour invalidité, professionnelle ou non.

À voir Retraite : 8 solutions pour obtenir facilement des trimestres sans travailler plus, les concernés

Les retraités peuvent demander l’Aspa

L’Allocation de Solidarité aux Personnes Âgées (Aspa) vise à garantir un niveau de vie minimal aux seniors qui dispose de faibles ressources. Son montant atteint, en 2024, 1 012 euros par mois pour une personne seule. Il monte à 1 571,20 euros par mois pour un couple. C’est la conséquence d’une revalorisation de 5,3% au 1ᵉʳ janvier 2024.

Il est important de souligner que les retraités ne touchent pas automatiquement l’Aspa. En effet, ils doivent en faire la demande auprès de leur caisse de retraite. En outre, les revenus sur les trois derniers mois ne doivent pas dépasser 6 144 euros.

Cette aide souffre d’un très important taux de non-recours. Plus de 60%. Les retraités ignorent souvent qu’elle existe. Ou, alors, ils ne veulent pas la demande, car elle est rattrapable à la succession. En effet, l’État récupère sa part sur l’héritage que laissent les bénéficiaires à ses descendants.

Qu’est-ce que le minimum contributif ?

Enfin, le minimum contributif permet d’augmenter le montant de votre pension de base si vous avez cotisé. Cela s’applique à tous les régimes (général, indépendants, salariés agricoles, artisans, et commerçants) après avoir liquidé tous vos droits à la retraite, avec une retraite à taux plein ou réduit pour inaptitude au travail. 

Le montant varie selon le nombre de trimestres cotisés. Il oscille, en 2024, entre 709,14 euros et 847,57 euros par mois pour une retraite à taux plein. Cependant, il baisse si vous avez moins de 120 trimestres ou si vous avez une retraite à taux réduit.

À voir Retraite : une bonne nouvelle attend enfin les pères de familles ?

Il convient également de noter qu’une activité rémunérée après le départ à la retraite peut influer sur le minimum contributif, pouvant porter la somme totale de la pension à 1 309,75 euros bruts par mois, en fonction des trimestres cotisés.

Vous aimez ? Partagez !