Vous êtes ici :   Accueil   >   Actualités   >   De nombreux Français éligibles ne pensent pas à demander cette aide de la CAF, comment l’obtenir

De nombreux Français éligibles ne pensent pas à demander cette aide de la CAF, comment l’obtenir

Face à la crise économique et sociale, la Caf offre des solutions adaptées aux besoins des ménages français. Parmi elles, il existe une aide peu connue.

Montrer le sommaire Cacher le sommaire

Une aide de la Caf, la Caisse d’allocations familiales, peut vous accompagner dans vos projets de rénovation. L’aide en question s’élève à 1 067,14 euros. Mais elle concerne uniquement les allocataires qui remplissent certaines conditions. De quelle aide de la Caf s’agit-il ? Qui sont les potentiels bénéficiaires ? Les détails.

L’aide de la Caf couvre jusqu’à 80 % des charges

La Caf vous offre une solution de financement avantageuse pour votre habitat. Il s’agit d’un crédit d’un montant de 1 067,14 euros, accordé à un taux d’intérêt fixe de 1 %. Ce prêt peut prendre en charge jusqu’à 80 % du coût des travaux, dans la limite du plafond fixé par la Caf. En plus, il n’existe aucune condition de ressources pour bénéficier de cette aide.

Le remboursement du crédit se fait automatiquement sur les prestations familiales, sur une durée de trois ans. La première mensualité se règle dans les six mois après l’attribution du prêt. Vous pouvez également choisir de rembourser par anticipation, sans frais supplémentaires.

Par ailleurs, il est possible de la cumuler ce crédit avec d’autres aides de la Caf. Par exemple, le Prêt équipement mobilier/ménage, qui vous permet d’acquérir du mobilier ou des appareils électroménagers.

À voir 635 € versés par la CAF sans aucune démarche à faire, les concernés

Pour quelques travaux uniquement

L’aide de 1 067,14 euros de la Caf serait d’une grande utilité si vous souhaitez améliorer le confort de votre logement. Elle vous permet de financer une partie des travaux à un taux d’intérêt très bas.

Toutefois, le prêt ne concerne pas tous les travaux. En effet, elle cible particulièrement les travaux d’isolation thermique, d’assainissement, de réparation ou d’amélioration de votre résidence principale. Grâce à cette aide, vous pouvez :

– remplacer votre système de chauffage ;
– améliorer votre isolation thermique (complète ou partielle) ;
– faire la pose d’un monte-escalier ;
– agrandir vos portes et vos fenêtres ;
– installer une barre dans vos toilettes.

L’aide de la Caf ne couvre pas les travaux d’entretien comme le changement du revêtement des murs et des sols ou la peinture. Elle ne couvre pas non plus les travaux d’achèvement d’une construction neuve.

En fait, le PAH ou Prêt à l’amélioration de l’habitat ne concerne pas les travaux d’entretien courant. C’est le cas, par exemple, d’un changement du revêtement des murs et des sols ou la peinture. Il ne s’applique pas non plus aux travaux d’achèvement d’une construction neuve.

À voir CAF : cette aide peut atteindre 2000€ dans ces départements, les Français concernés

Qui peut prétendre au prêt de la Caf ?

Le Prêt à l’amélioration de l’habitat est accessible à toute personne qui réside en France métropolitaine ou dans les DROM, sauf à Mayotte. Les intéressés doivent cependant avoir un titre de séjour valide.

Si vous louez ou sous-louez un logement, vous devez avoir l’accord écrit de votre propriétaire pour demander ce prêt. Vous pouvez aussi en bénéficier si vous êtes propriétaire et que vous recevez une prestation familiale.

En revanche, vous ne pouvez pas obtenir ce financement si vous touchez l’ALS, l’APL, l’AAH, le RSA ou la prime d’activité.

Pour demander le PAH, vous devez remplir un formulaire de la Caf ou de la MSA, avec les pièces justificatives nécessaires, et l’envoyer par courrier à l’organisme concerné. Le PAH vous est payé en deux fois : une fois à la signature du contrat, et une fois après les travaux.

Vous aimez ? Partagez !