Vous êtes ici :   Accueil   >   Actualités   >   CAF : cette aide de plus de 1 000 € que les Français ne demandent pas, la démarche pour l’obtenir

CAF : cette aide de plus de 1 000 € que les Français ne demandent pas, la démarche pour l’obtenir

Les Français peuvent réclamer une aide bien utile de la CAF pour des projets précis et intéressants sur le plan économique.

Montrer le sommaire Cacher le sommaire

Lorsque vous envisagez de rénover, réaménager ou embellir votre maison, les coûts des travaux pour de tels projets peuvent rapidement s’accumuler. Cependant, tous les citoyens français ne peuvent pas se permettre de dépenser des sommes considérables pour améliorer leur logement. Encore moins avec l’inflation qui impacte les prix des matériaux et de la main-d’œuvre. Heureusement, la CAF intervient pour apporter une solution.

En effet, la CAF ne laisse pas les Français seuls face à ces dépenses potentiellement écrasantes. Elle propose une aide très intéressante qui pourrait vous inciter à concrétiser enfin les travaux de vos rêves. De quelle aide s’agit-il exactement ?

CAF : qu’est-ce que le prêt à l’amélioration de l’habitat ?

Le prêt à l’amélioration de l’habitat est une forme de prêt personnel conçu pour financer des projets visant à améliorer, réparer ou agrandir une résidence existante. 

Ces projets peuvent englober des rénovations de cuisine, des réparations majeures, des extensions de pièces, des améliorations écoénergétiques, ou toute autre modification qui vise à amémiorer la qualité de vie à domicile.

À voir CAF : le montant des allocations va changer, à quoi vous attendre et à partir de quelle date

Les avantages de ce prêt sont nombreux. La CAF propose un taux d’intérêt très compétitif. En effet, il est de seulement 1%. Ainsi, il rend le financement de vos projets de rénovation plus accessible. De plus, la CAF pense à l’avenir, car de tels travaux peuvent augmenter la valeur de votre domicile. Vous entrevoyez ainsi la perspective d’une plus-value intéressante.

Comment obtenir ce prêt de la CAF ?

Bien que les aides et les prêts de la CAF ne soient pas destinés à tout le monde, le prêt à l’amélioration de l’habitat est ouvert à tous les Français, indépendamment de leurs revenus. Toutefois, comme toujours, il faut respecter certaines conditions. Le demandeur doit résider en France et entreprendre des travaux de rénovation et/ou d’isolation thermique dans sa résidence principale.

Ce prêt de la CAF est impossible pour votre résidence secondaire. Vous ne pouvez pas financer les travaux de votre maison de vacances avec. Les travaux d’entretien tels que la peinture ne rendent pas éligible au prêt à l’amélioration de l’habitat.

De plus, le demandeur doit être bénéficiaire d’une prestation familiale et avoir au moins un enfant à charge. Sur son site, la CAF précise que le prêt peut couvrir jusqu’à 80% du montant des dépenses prévues pour les travaux, dans la limite de 1 067,14 €.

Le gouvernement craint la saturation du réseau électrique

Dans le cadre de l’objectif gouvernemental de réduire les passoires thermiques, la CAF joue un rôle essentiel en offrant des incitations financières.

À voir Électricité : ces habitants ont trouvé la solution pour diviser leur facture en deux

Les passoires thermiques, qui sont énergivores, obligent les occupants à dépenser davantage en énergie. Or, l’État souhaite que les Français soient moins consommateurs. Il ne pense pas tant à votre porte-monnaie. Ce qui le préoccupe, c’est une possible saturation du réseau électrique.

En effet, l’État vise à éviter une situation similaire à celle de l’hiver dernier. Rappelez-vous de la tension exceptionnelle sur le réseau électrique français. Élisabeth Borne invitait alors tous les Français à ce qu’elle appelait la sobriété énergétique. 

Ce prêt de la CAF permet au gouvernement d’inciter les Français à entreprendre les travaux qu’il faut.

Vous aimez ? Partagez !