Vous êtes ici :   Accueil   >   Actualités   >   Jusqu’à 1 067,14 euros : comment toucher cette aide de la CAF

Jusqu’à 1 067,14 euros : comment toucher cette aide de la CAF

Certains Français peuvent prétendre à cette aide très intéressante de la CAF. Mais qui peut la percevoir ? On vous explique tout.

Montrer le sommaire Cacher le sommaire

Lorsque vous cherchez à rénover, réaménager ou embellir votre maison, les coûts de tels projets peuvent s’accumuler rapidement. Or, tous les Français ne peuvent pas se permettre de dépenser de folles sommes pour leur logement. D’autant plus avec l’inflation qui fait gonfler les prix, à la fois des matériaux et de la main d’œuvre. Mais la CAF entre en jeu pour vous sauver la mise.

En effet, la CAF ne laisse pas les Français seuls face à ces dépenses qui peuvent donner le vertige. Elle propose une aide très intéressante qui peut vous encourager à, enfin, entreprendre les travaux de vos rêves. Mais de quelle aide parlons-nous ?

CAF : tout savoir sur le prêt à l’amélioration de l’habitat

Un prêt à l’amélioration de l’habitat est un type de prêt personnel qui existe pour financer des projets visant à améliorer, réparer ou agrandir une résidence existante. 

Ces projets peuvent inclure des rénovations de cuisine, des réparations majeures, des ajouts de pièces, des améliorations écoénergétiques, ou toute autre modification visant à améliorer la qualité de vie à domicile.

À voir Grosse révolution à la CAF : ces changements majeurs et ce nouveau document à remplir à la rentrée

Les avantages de ce prêt sont nombreux. La CAF propose en effet un taux d’intérêt très compétitif, de seulement 1%. Cela rend le financement de vos projets de rénovation plus abordable. La CAF pense à vous, et à l’après. En effet, de tels travaux augmentent la valeur de votre domicile. De quoi envisager une plus-value intéressante.

CAF : comment obtenir un prêt à l’amélioration de l’habitat ?

Vous connaissez la CAF. Les aides et les prêts qu’elle propose ne sont pas pour tout le monde. En effet, il est indispensable de respecter les conditions. Pour le prêt à l’amélioration de l’habitat, la CAF ne se concentre pas sur vos ressources. En effet, tous les Français peuvent y prétendre, peu importe leurs revenus. 

En revanche, il faut aussi valider les autres conditions. Ainsi, le demandeur doit résider en France. Il doit entreprendre des travaux de rénovation et/ou d’isolation thermique dans sa résidence principale. Notons que les travaux d’entretien tels que la peinture ne rendent pas éligible au Pah.

En outre, il doit être bénéficiaire d’une prestation familiale. Il est à noter que l’éligibilité au Pah ne s’applique pas aux individus bénéficiant uniquement de prestations telles que l’ALS, l’APL, l’AAH, le RSA, ou la Prime d’activité. Enfin, il faut avoir au moins un enfant à charge. 

Concernant le montant auquel vous pouvez prétendre, la CAF l’indique sur son site internet. « Le Pah peut couvrir au maximum 80% du montant des dépenses prévues pour vos travaux, dans la limite de 1 067,14 € ». 

À voir Gros changement à la CAF: le document à impérativement compléter pour continuer à toucher vos aides

La chasse aux passoires thermiques

C’est un objectif du gouvernement. Ce dernier compte bien sur ces coups de pouce de la CAF pour inciter les Français à entreprendre des travaux. En effet, les passoires thermiques sont énergivores. Les habitants doivent dépenser bien plus d’argent en énergie. 

Or, l’État ne veut pas revivre la situation de l’hiver dernier, avec une tension exceptionnelle sur le réseau électrique français.

Ce prêt de la CAF s’avère donc intéressant pour ceux qui pensent que les travaux coûteront trop cher. 

Vous aimez ? Partagez !