Vous êtes ici :   Accueil   >   Actualités   >   CAF : attention aux bonnes et mauvaises surprises concernant le virement du 5 février

CAF : attention aux bonnes et mauvaises surprises concernant le virement du 5 février

Le montant des aides de la CAF que vous touchez pourrait changer dès le 5 février prochain. Pourquoi un tel changement ?

Montrer le sommaire Cacher le sommaire

Les prochains versements des allocations de la Caisse d’allocations familiales (Caf) auront lieu le 5 février. Et c’est une date importante. En effet, de nombreux bénéficiaires constateront des ajustements dans le montant mensuel à cette date. Cette modification résulte de divers facteurs et impacts. 

Certains sortiront gagnants de ces ajustements (la majorité), mais ce n’est pas le cas pour tout le monde. Mais comment expliquer ces changements en cours d’année ? Surtout au mois de février ?

CAF : le montant des aides va changer ?

Généralement, les ajustements des versements de la CAF ont lieu une fois par an au 1ᵉʳ avril pour tenir compte de l’inflation. Par conséquent, les nouveaux montants entrent en vigueur au début du mois de mai. Cependant, des variations dans le montant des allocations peuvent également survenir en février.

Cela signifie que vous pouvez profiter d’augmentations ou de diminutions de vos aides que la CAF vous verse. Cela va dépendre des situations de chacun.

À voir CAF : le montant des allocations va changer, à quoi vous attendre et à partir de quelle date

Ainsi, le lundi 5 février, de nombreux allocataires de la CAF pourraient constater des changements sur leur compte bancaire. Ces ajustements peuvent concerner les bénéficiaires des allocations familiales, de l’allocation de base de la Prestation d’accueil du jeune enfant (Paje), du complément familial, de l’allocation aux adultes handicapés ou du complément de libre choix du mode de garde en cas de garde d’enfant en crèche ou chez une nourrice.

La CAF met à jour les conditions d’éligibilité

Cette variation est la conséquence de la mise à jour des conditions d’éligibilité aux allocations. Les plafonds de ressources des aides de la CAF ont été révisés au 1ᵉʳ janvier 2024, avec une augmentation significative de 5,3 % par rapport à l’année précédente. Le calcul des allocations de janvier prend en compte cette revalorisation. Et le versement tombe le 5 février.

Concrètement, cette revalorisation importante pourrait conduire à l’attribution de nouvelles aides de la CAF. pour les bénéficiaires. Par exemple, un couple de parents avec un enfant de moins de 3 ans et un revenu de 52 000 € par an, légèrement au-dessus du plafond de l’allocation de base de la Paje de l’année précédente (50 273 € annuels), pourrait désormais bénéficier de l’allocation à taux partiel de 92 € par mois, avec le nouveau plafond de 52 937 € en 2024.

Le même principe s’applique aux parents dont les allocations familiales sont modulées en raison de revenus trop élevés. La hausse des plafonds pourrait entraîner une baisse de tranche. Cela permettrait à certaines familles de doubler le montant de leurs allocations familiales à partir du 5 février.

La condition pour toucher plus d’aides

Cependant, cette hausse concerne uniquement les parents dont les revenus ont peu ou pas augmenté en 2022. Depuis le 1ᵉʳ janvier, la CAF prend en compte les revenus perçus en 2022 (déclarés en 2023), et non plus ceux de 2021.

À voir 9 aides sociales que vous oubliez tous de demander pour gagner plus et vivre mieux

Ainsi, les parents dont les revenus ont augmenté de plus de 5,3 % en 2022 pourraient subir une diminution, voire une suppression de leurs allocations en dépassant le nouveau plafond d’attribution.

Le virement de la CAF du 5 février pourrait donc réserver des ajustements pour de nombreux bénéficiaires. D’autant plus que le décalage de 2 ans peut entraîner des écarts entre leur situation financière actuelle et celle de 2022, une année marquée par la hausse des prix.

Vous aimez ? Partagez !