Vous êtes ici :   Accueil   >   Actualités   >   L’erreur à éviter impérativement dans votre dossier de retraite, tout le monde la fait

L’erreur à éviter impérativement dans votre dossier de retraite, tout le monde la fait

Faites attention à ces erreurs qui se glissent dans votre dossier de retraite et qui changent tout. On vous dit tout.

Montrer le sommaire Cacher le sommaire

La constitution d’un dossier de retraite nécessite la vérification minutieuse de divers documents, dont la photocopie des bulletins de paie de la dernière année d’activité. La Cour des comptes a récemment révélé qu’un dossier sur six comporte une erreur financière. Cette dernière concerne souvent le montant des salaires et le calcul des trimestres.

Cependant, il est possible d’éviter de partir à la retraite avec un dossier comportant des erreurs. Mais, pour cela, il ne faut plus être passif.

Une erreur récurrente dans les dossiers de retraite

Selon une étude du cabinet Océa Concept, près de 90% des dossiers de retraite contiennent au moins cinq erreurs. Ces erreurs concernent dans la majorité des cas les montants de salaires et le calcul des trimestres. Le problème, c’est que ces erreurs ne sont pas sans conséquences.

En effet, elles ont des répercussions financières significatives. Elles entraînent une perte annuelle de 554 €, soit 46 € par mois. La Cour des comptes souligne l’impact préjudiciable de ces inexactitudes sur le montant final de la retraite.

À voir Retraite : bonne nouvelle pour certains retraités, les pensions vont augmenter, les concernés

On pourrait croire que l’erreur vient des seniors eux-mêmes. Mais c’est faux. En effet, un rapport du Parisien indique que de nombreuses erreurs viennent des caisses de retraite. Les réformes successives ont introduit de nouvelles variables à considérer dans le calcul des droits à la retraite. Cela explique pourquoi 60% des erreurs concernent la carrière professionnelle.

Conséquences des erreurs dans les dossiers de retraite

Les erreurs dans les dossiers de retraite se traduisent par des erreurs de calcul des pensions. De quoi directement affecter le montant perçu. Près d’une erreur sur dix représente un préjudice financier de plus de 1000 euros par an. 

Outre la perte financière, des sanctions peuvent être infligées, telles que des amendes pour trop-perçu ou fraude, voire des peines de prison.

Heureusement, il est possible de rectifier ces erreurs sans encourir de pénalités. Comment faire ?

Comment corriger les erreurs ?

La meilleure précaution pour éviter les erreurs dans votre dossier de retraite est de vous faire accompagner par un conseiller. Ce professionnel vous guidera dans la constitution correcte de votre dossier en fournissant des instructions précises sur les informations à inclure. Vous pouvez contacter votre centre de retraite par courrier pour solliciter cette assistance.

À voir Retraite Agirc-Arrco : devez-vous vous attendre à une baisse ou à une augmentation en mars ?

Vous pouvez aussi contacter l’Assurance retraite. En effet, elle vous permet d’opérer des corrections sur votre dossier sans sanctions, à condition que vous démontriez votre bonne foi en prouvant votre ignorance de la règle. Vous pouvez corriger vous-même votre erreur ou répondre à une demande de l’Assurance retraite pour témoigner de votre bonne foi.

Enfin, la demande de révision de retraite est possible. En effet, elle vous autorise à corriger les erreurs dans votre dossier sans subir de sanctions, tout en vous permettant de bénéficier de nouveaux droits.

Déposez cette demande dans un délai d’un an à compter de la réception de votre titre de pension pour éviter les sanctions. Au-delà de ce délai, seules les demandes liées aux erreurs matérielles seront prises en compte.

Ainsi, à vous de faire en sorte de quitter votre activité professionnelle l’esprit tranquille. En sachant que vous touchez la pension que vous méritez.

Vous aimez ? Partagez !