Vous êtes ici :   Accueil   >   Actualités   >   Cette erreur que tout le monde fait dans son dossier de retraite, évitez-la à tout prix

Cette erreur que tout le monde fait dans son dossier de retraite, évitez-la à tout prix

Une erreur se glisse parfois dans la constitution du dossier de retraite. Et les conséquences peuvent aller loin.

Montrer le sommaire Cacher le sommaire

La constitution du dossier de retraite implique la compilation de divers documents. Toutes les informations doivent être exactes. En effet, toute erreur peut entraîner des préjudices significatifs. Parmi les éléments clés de ce dossier, on retrouve la reproduction des bulletins de paie de la dernière année d’activité. 

Récemment, la Cour des comptes a signalé qu’environ un dossier sur six comporte une erreur financière. Cet article expose donc cette erreur courante et offre des conseils pour l’éviter.

Une erreur récurrente dans les dossiers de retraite

Une étude du cabinet de conseil Océa Concept met en lumière qu’au moins 9 dossiers sur 10 présentent au moins cinq erreurs. Ces erreurs portent généralement sur les montants des salaires et le calcul des trimestres. 

Or, ces inexactitudes ont des répercussions néfastes sur le montant final de la pension. En effet, elles entraînent une perte annuelle de 554 €, soit 46 € par mois. Ce constat, la Cour des comptes le confirme. Mais qui est à l’origine de cette erreur ?

À voir Retraite : bonne nouvelle pour certains retraités, les pensions vont augmenter, les concernés

Quand on évoque les erreurs dans la constitution des dossiers, on associe souvent cela à une erreur commise par le senior. Il peut avoir mal rempli sa demande. Cependant, selon une analyse du quotidien Le Parisien, de nombreuses erreurs sont imputables à des causes internes aux caisses plutôt qu’aux seniors eux-mêmes.

En effet, les diverses réformes ont introduit des innovations et de nombreux éléments doivent être pris en compte dans le calcul des droits à la retraite. C’est pourquoi 60% des erreurs concernent la carrière professionnelle.

Les conséquences des erreurs

Les erreurs commises dans les dossiers de retraite ont des conséquences directes sur le calcul des pensions. En effet, environ une erreur sur dix entraîne une perte annuelle de plus de 1000 euros.

En outre, au-delà du manque à gagner, des sanctions financières, voire des peines de prison, peuvent être infligées pour trop-perçu ou fraude. Mais, heureusement, vous pouvez corriger ces erreurs sans encourir de pénalités.

La meilleure approche pour éviter toute erreur dans votre dossier est de vous faire accompagner par un conseiller. Celui-ci jouera un rôle crucial en vous guidant dans la constitution correcte de votre dossier, indiquant précisément les informations à y inclure. Pour bénéficier de cette assistance, il vous suffit de contacter votre centre de retraite par courrier.

À voir Retraite Agirc-Arrco : devez-vous vous attendre à une baisse ou à une augmentation en mars ?

Contactez l’Assurance retraite

L’Assurance retraite permet des corrections sur votre dossier sans sanctions ni pénalités, sous réserve de certaines conditions. Pour éviter toute sanction, le senior doit démontrer sa bonne foi en prouvant qu’il ignorait la règle. La correction volontaire de l’erreur par le senior ou en réponse à une sollicitation de l’Assurance retraite contribue à établir cette bonne foi.

La demande de révision de retraite vous offre la possibilité de corriger les erreurs dans votre dossier. Et ce, sans subir de sanctions. En outre, cette démarche peut vous permettre de bénéficier de nouveaux droits.

Pour ce faire, déposez votre demande dans un délai d’un an à compter de la réception de votre titre de pension. Au-delà de ce délai, l’administration prendra uniquement en compte les demandes relatives aux erreurs matérielles.

Vous aimez ? Partagez !