Vous êtes ici :   Accueil   >   Actualités   >   Aide financière exceptionnelle jusqu’à 1 500 euros, voici comment l’obtenir

Aide financière exceptionnelle jusqu’à 1 500 euros, voici comment l’obtenir

Certains Français peuvent prétendre à une aide financière exceptionnelle qui peut atteindre 1 500 euros. On vous la présente.

Montrer le sommaire Cacher le sommaire

En France, la CAF propose diverses aides qui visent à améliorer le quotidien des Français. Si certains sont disponibles tout au long de l’année avec des versements mensuels, d’autres sont plus exceptionnelles. D’ailleurs, celle dont nous parlons aujourd’hui porte bien son nom. Elle s’appelle l’Aide financière exceptionnelle. 

De nombreux citoyens ignorent que ce coup de pouce existe. Alors, bien sûr, il faut respecter certaines conditions pour la percevoir. Par conséquent, tous les Français ne peuvent pas y prétendre. Mais si vous faites face à une difficulté financière, elle vous concerne.

Aide financière exceptionnelle : c’est quoi exactement ?

Les objectifs de cette financière sont multiples. Elle vise à contribuer à l’intégration sociale et/ou professionnelle, d’une part. En outre, elle fournit un soutien financier aux familles pour la concrétisation de projets à court ou moyen terme, qu’ils soient d’ordre personnel ou familial, ou pour faire face à des imprévus entraînant des difficultés financières.

Enfin, elle assiste les familles bénéficiaires accompagnées dans le cadre de la prestation « séparation », afin de faciliter leur installation dans un nouveau logement dans les trois mois suivant la signature du bail.

À voir 8 aides de l’État que vous pouvez demander sans condition de revenus dès maintenant

Pour toucher cette aide financière, votre plafond de quotient familial ne pas doit dépasser 1 000 euros au moment où vous faites la demande. 

Le montant de l’aide financière

Si vous remplissez les conditions, vous pouvez toucher un versement qui peut attendre 1 500 euros. Ce versement prend la forme de subvention et/ou de prêt.

En complément, une aide supplémentaire de 1 000 €, exclusivement sous forme de prêt, peut être accordée.

De plus, vous pouvez bénéficier d’un forfait de mobilité pouvant atteindre 200 € maximum. Son but est de faciliter l’accès à l’emploi ou à l’insertion professionnelle.

Exceptionnellement, le parent non-gardien, dont le quotient familial est inférieur ou égal à 1 000 €, peut bénéficier de cette aide pour favoriser l’exercice de la fonction parentale, à condition que l’enfant soit éligible aux prestations versées par la Caf du Loiret.

À voir Aides sociales : méfiez-vous, cette nouvelle réforme va tout chambouler, les Français concernés

Les démarches à suivre

Les travailleurs sociaux du service intervention sociale de la Caf étudient la demande. Vous pourrez toucher l’aide financière sur présentation d’un devis, d’une estimation ou d’une facture. Le versement de l’aide se fera au(x) créancier(s) ou à l’allocataire sur demande du travailleur social. Les pièces justificatives requises seront indiquées dans la demande.

En cas d’octroi d’un prêt, les mensualités se calculent en fonction des capacités budgétaires de la famille, avec un montant minimum de 30 €. La durée de remboursement ne pourra dépasser 36 mois. En outre, la fin du remboursement se fera avant la date limite des droits aux prestations versées par la Caf.

Cette aide financière est un secours en cas de coup dur. Mais comme toutes les autres aides de la CAF, il est indispensable d’en faire la demande pour la percevoir. Et ça, de nombreux Français l’ignorent encore. En effet, ils pensent que s’ils respectent les conditions, alors ils pourront toucher ces aides. 

Ils se disent, par conséquent, qu’ils ne doivent pas rester les conditions s’ils n’ont rien. Mais c’est évidemment faux. Pour percevoir une aide financière, la CAF doit étudier un dossier que vous envoyez.

Vous aimez ? Partagez !