Vous êtes ici :   Accueil   >   Actualités   >   La démarche à ne surtout pas oublier pour préserver vos droits à la CAF

La démarche à ne surtout pas oublier pour préserver vos droits à la CAF

La CAF fait tout pour maintenir le pouvoir d’achat des français. Mais pour bénéficier des aides, il faut suivre une démarche spécifique.

Montrer le sommaire Cacher le sommaire

Chaque année, la CAF se plaint des problèmes qui surviennent au niveau de l’attribution des aides sociales. En effet, certains allocataires ne suivent pas les consignes que cet organisme impose et ils finissent par commettre des erreurs. Cette démarche est à connaître si vous ne voulez pas perdre vos droits !

CAF : Une augmentation gratuite des revenus

Connue sous le sigle CAF, la caisse des allocations familiales se charge de veiller à la stabilité financière des foyers modestes. Par ailleurs, cet organisme propose des aides sociales adaptées à chaque catégorie de personne. Et elle cible généralement les personnes avec un faible pouvoir d’achat.

Les prestations de la CAF tiennent compte de toutes les informations liées au bénéficiaire. Ce qui inclut la situation familiale, les revenus mensuels, la situation matrimoniale ou encore l’état de santé. Ainsi, le montant des aides est calculé en fonction des revenus perçus par la personne.

Pour pouvoir bénéficier des aides de la CAF, il est essentiel de faire une demande. Une action que vous pouvez faire en ligne via le site officiel de l’organisme. Néanmoins, des conditions d’éligibilité s’imposent et vous devez les respecter de manière impérative.

À voir Automobilistes : l’astuce qui permettrait de garder vos points en cas d’excès de vitesse

Lorsque vous sollicitez les aides de la CAF, sachez qu’il vous incombe de déclarer vos revenus trimestriels. Cela concerne spécifiquement les salariés. D’ailleurs, vous devez communiquer au plus vite vos gains perçus tous les trois mois à votre caisse. À défaut, vous risquez de perdre vos droits.

Une démarche très facile à suivre

Il y a une démarche à ne surtout pas négliger que la CAF impose à tous les allocataires. Ainsi, ces derniers doivent impérativement déclarer leurs revenus trimestriels. Mais attention, toute fausse déclaration est passible d’une sanction car cela équivaut à une fraude. Il vous incombe donc de donner des informations fiables.

La CAF, exécutant des missions de service public, est sous l’égide de l’administration. Ce qui fait que cet organisme dispose de toutes les prérogatives nécessaires pour vérifier la véracité des informations. En outre, l’association peut envoyer des agents chez vous, dans votre maison, et ces personnes peuvent aller jusqu’à votre employeur.

Les revenus trimestriels à déclarer auprès de la CAF doivent être des ressources nettes. Autrement dit, ce sont vos salaires nets avant prélèvement fiscal qu’il faut déclarer. Donc vous devez le faire avant le 25 du dernier mois du trimestre.

Retenez toutefois qu’il ne suffit pas de faire une déclaration. Vous devez aussi actualiser les informations vous concernant en cas d’évolution. Si par exemple votre salaire augmente, vous devez informer la CAF. Ou encore, s’il y a une nouvelle naissance dans votre foyer vous devez la déclarer. D’ailleurs, l’arrivée d’un enfant pourrait vous ouvrir des droits à d’autres allocations.

À voir Cette nouvelle arnaque qui vise les cartes bancaires des seniors fait rage, méfiez-vous

CAF : Des sanctions peuvent tomber

Ces recommandations concernent surtout les bénéficiaires de la RSA et de la prime d’activité. En effet, les revenus trimestriels comptent beaucoup dans le calcul du montant de ces aides. Et c’est aussi le cas pour les allocataires de l’AAH qui est une aide de la CAF destinée aux handicapés.

Il est essentiel que tous les individus affiliés à la CAF aient le réflexe de vérifier fréquemment leurs informations personnelles. Cela évitera toutes sortes d’erreurs et vous ne prendrez aucun risque de fraude. Des sanctions seront appliquées si vous négligez de déclarer vos trimestres ou fournissez des informations inexactes.

Vous aimez ? Partagez !