Vous êtes ici :   Accueil   >   Actualités   >   CAF : la démarche essentielle à faire à tout prix pour conserver vos droits

CAF : la démarche essentielle à faire à tout prix pour conserver vos droits

La CAF attend des Français plusieurs actions pour le versement des aides mensuelles. S’en passer peut compromettre les versements.

Montrer le sommaire Cacher le sommaire

En France, les citoyens peuvent toucher des aides sociales en fonction de leurs revenus. En effet, chaque mois, ils reçoivent un complément pour leur permettre de vivre plus décemment. Il existe des dizaines d’aides sociales en fonction de la situation de chacun. Cependant, il est essentiel de respecter certaines règles pour toucher ces précieux versements mensuels de la CAF.

En effet, et certains Français ont tendance à l’oublier, les aides ne se retrouvent pas sur le compte tous les mois par magie. Vous ne devez pas rester passif. Au contraire, vous devez agir pour en profiter. On vous parle aujourd’hui d’un réflexe indispensable à avoir.

CAF : l’importance de faire la demande

Si un citoyen veut toucher des aides sociales, il doit commencer par remplir les conditions de la CAF. En effet, les aides qu’elle verse ne correspondent pas à tous les profils. Et les conditions sont différentes d’une prestation à l’autre. Mais, en règle générale, il faut vivre en France, être majeur, et avoir des revenus inférieurs à un certain plafond. 

Certains minima sociaux, comme la prime d’activité, demandent également aux demandeurs de travailler. Ce n’est pas le cas du RSA, par exemple. Si vous respectez les conditions, ne vous attendez pas à recevoir les prestations sans rien faire.

À voir Bonne nouvelle, ces aides versées automatiquement cette année, les Français concernés

En effet, la CAF ne verse les aides qu’à ceux qui en font la demande. Pour cela, rien de plus simple. Il suffit de se rendre sur le site de la CAF et de remplir le formulaire de demande. Cela ne prend que quelques minutes. Par la suite, les agents de la CAF analysent le dossier afin de vérifier s’il remplit bien toutes les conditions.

CAF : un réflexe à avoir tous les trois mois

Si la CAF valide le dossier, alors vous commencez à toucher une ou plusieurs aides tous les mois. Mais cela ne veut pas dire que vous n’avez plus rien à faire. En effet, vous devez ensuite mettre à jour vos informations financières tous les trois mois auprès de la CAF. Cette procédure est essentielle pour réévaluer vos droits aux aides sociales et éviter toute interruption de paiement.

Il est impératif de procéder à cette déclaration rapidement, car le retard peut entraîner la suspension des versements. Les allocataires reçoivent généralement une notification par e-mail ou SMS les informant de l’ouverture de la période de déclaration.

Ils doivent alors se connecter au site de la CAF ou remplir les formulaires requis (cerfa 1412903 ou 1420801 pour l’AAH) avant le 25 du dernier mois du trimestre.

Indiquez tous les changements

À chaque actualisation, les bénéficiaires sont invités à vérifier les informations personnelles les concernant. La CAF vous demande d’indiquer tous les changements de votre vie. Si vous avez changé de travail, si vous n’avez plus le même statut (en couple, célibataire…). Ces changements sont importants car ils jouent sur le montant des pensions. 

À voir Loyers, caution… : ces aides que ces travailleurs peuvent toucher, les concernés

Pour maintenir leurs droits, les allocataires doivent déclarer tous leurs revenus des trois derniers mois, y compris les salaires, les revenus non salariés, les pensions alimentaires et éventuellement les revenus exceptionnels comme les primes de licenciement ou les indemnités de rupture conventionnelle. 

Ils doivent également mentionner les ressources de leur conjoint et de leurs enfants de plus de 15 ans, ainsi que toute autre source de revenu ou d’indemnité perçue pendant la période concernée.

Vous aimez ? Partagez !