Vous êtes ici :   Accueil   >   Actualités   >   CAF : cette aide de plus de 1 000 € par mois que la moitié des Français ne réclament pas

CAF : cette aide de plus de 1 000 € par mois que la moitié des Français ne réclament pas

Une aide de la CAF peut vous changer la vie en vous versant une somme significative sur votre compte tous les mois.

Montrer le sommaire Cacher le sommaire

En France, la CAF verse des aides aux Français dans le besoin. En effet, les ménages les plus modestes peuvent prétendre à plusieurs versements par mois. Ces versements permettent de mieux vivre et de lutter contre l’inflation. Mais, curieusement, les retraités mettent de côté une aide pourtant très intéressante. 

Et cette aide, c’est l’Allocation de Solidarité aux Personnes Âgées (ASPA). Si elle est intéressante, son taux de non-recours est surprenant. En effet, plus de la moitié des bénéficiaires ne la demandent pas. Mais c’est quoi, exactement, l’ASPA ? Et comment expliquer un tel désintérêt ?

Profiter d’une aide de la CAF pour améliorer sa retraite

Les Français connaissent l’ASPA sous son ancien nom, celui de Minimum Vieillesse. Cette aide de la CAF ne figure pas dans la liste de celles que les citoyens connaissent le mieux. Pourtant, son taux de non-recours a de quoi surprendre. Il est de plus de 60%. En effet, plus de 320 000 personnes de retraités qui peuvent percevoir l’ASPA n’en font pas la demande. 

Autrement dit, ces Français se privent d’une aide mensuelle moyenne de 205 euros. Or, en ce moment, alors que la crise frappe le pays, c’est une aide de la CAF très intéressante.

À voir Cette aide que les parents ne doivent surtout pas oublier de réclamer : comment l’obtenir facilement

D’autant plus que l’ASPA profite d’une belle revalorisation depuis le 1ᵉʳ janvier 2024. En effet, elle augmente autant que les pensions de retraite de base. De 5,3%, donc. Par conséquent, le montant de cette aide peut atteindre 1 012,02 euros pour un retraité qui vit seul. Pour un couple, le montant, en 2024, est de 1 571,20 euros. 

Cependant, il faut respecter quelques conditions pour toucher l’ASPA. La CAF vous demande d’avoir au moins 65 ans, de résider en France et d’avoir des revenus qui ne dépassent pas un certain plafond.

Faire la demande auprès de la CAF

Pour toucher l’ASPA, il est impératif d’en faire la demande. Pour cela, les retraités doivent remplir les formulaires Cerfa disponibles en ligne. Faire cette démarche le plus tôt possible est un conseil de choix. Cela permet d’éviter les retards de traitement de la demande. 

Cependant, l’ASPA n’est pas la seule aide disponible. La CAF en propose d’autres qui sont, elles aussi, très intéressantes. On pense par exemple au minimum contributif.

Sachez d’ailleurs que vous pouvez, pour ceux qui le peuvent, combiner l’ASPA et le minimum contributif. Vous pouvez aussi réclamer des aides au logement. 

À voir Aide de 277 euros pour les retraités : comment la demander pour en profiter

Comment expliquer le taux de non-recours ?

La première raison qui explique le taux de non-recours est sans doute la méconnaissance de l’existence e l’ASPA. Cependant, le désamour de cette aide de la CAF peut s’expliquer d’une autre façon. 

En effet, il faut prendre en compte une donnée. L’ASPA est récupérable à la succession. C’est-à-dire qu’au moment du décès, l’état récupère les sommes versées. De quoi amputer une partie de l’héritage aux descendants. Or, cela peut décourager certains retraités qui ne veulent pas pénaliser leurs enfants.

Cette raison peut expliquer le taux de non-recours. Mais il est impératif de soigner la communication autour des aides de la CAF. Encore aujourd’hui, de nombreux Français pensent qu’ils n’ont pas besoin de faire des demandes. Ainsi, ils pensent qu’ils ne respectent pas les conditions s’ils ne touchent pas les aides.

Vous aimez ? Partagez !