Vous êtes ici :   Accueil   >   Actualités   >   Calendrier scolaire chamboulé : les parents et élèves fous de rage, voici pourquoi

Calendrier scolaire chamboulé : les parents et élèves fous de rage, voici pourquoi

Les Jeux Olympiques de Paris perturbent le calendrier scolaire pour l'année 2024. Et les parents ne sont pas contents.

Montrer le sommaire Cacher le sommaire

Chaque année, les parents d’élèves attendent avec impatience le calendrier scolaire pour l’année à venir. Mais depuis juin 2023, ils font entendre leur colère. En effet, l’année 2024-2025 s’annonce déjà comme une période de perturbation potentielle pour ce calendrier, susceptible de subir des modifications significatives. 

Cette annonce représente une contrainte pour ceux qui planifient leurs vacances à l’avance et cherchent à anticiper leurs dépenses. Quels sont les changements envisagés et quelles explications le Ministère de l’Éducation nationale fournit-il à ce sujet ?

Calendrier scolaire : la problématique des Jeux Olympiques

L’année 2024 en France sera marquée par l’organisation des Jeux olympiques, un événement d’envergure internationale qui se déroulera du 26 juillet au 11 août pour les Jeux olympiques, et du 28 août au 8 septembre pour les Jeux paralympiques. Ces jeux, étalés sur 15 sites en Île-de-France, rassembleront 21 sports olympiques et pourront accueillir jusqu’à 500 000 spectateurs par jour.

Cependant, cette date butoir du 8 septembre 2024, marquant la clôture des Jeux paralympiques, soulève des interrogations quant à son impact sur le calendrier scolaire traditionnel. En effet, à cette date, les élèves, de la maternelle au lycée, ont généralement repris les cours depuis plusieurs jours.

À voir La liste des aides que vous pouvez toucher pour partir en vacances d’hiver, les concernés

Pour faire face à ces perturbations liées à cet événement exceptionnel, le Gouvernement propose de reporter la rentrée au 9 septembre, soit le lendemain de la clôture des Jeux. Bien que cette décision ne fasse pas l’unanimité, elle vise à assurer une rentrée plus sereine, préservant ainsi la stabilité du début de l’année scolaire.

Calendrier scolaire : des perturbations uniquement à Paris ?

Les perturbations ne seront pas limitées à Paris et sa banlieue, où se dérouleront principalement les épreuves, mais se feront ressentir sur l’ensemble du territoire français. Des perturbations importantes sur le réseau de transport et des déplacements de population plus intenses sont à anticiper. 

Certaines infrastructures habituellement fréquentées par les groupes scolaires, telles que les stades, gymnases et piscines, seront également inaccessibles en raison de leur utilisation pour les événements internationaux.

Des répercussions sur les vacances

Ce décalage de la rentrée dans le calendrier scolaire aura des répercussions sur les premières vacances de l’année. Notamment celles de la Toussaint. Généralement, elles durent deux semaines. Mais le gouvernement pourrait les réduire à une semaine. Pourquoi ? Pour compenser la semaine perdue au moment de la rentrée de septembre. Le Ministère de l’Éducation nationale vise ainsi à garantir les 36 semaines complètes d’enseignement obligatoire.

Cependant, cette proposition de modification du calendrier scolaire est source de désaccord parmi les parents. Ils pointent du doigt la réduction d’une semaine dans la durée des vacances. De quoi perturber les plannings familiaux.

À voir L’UFC-Que Choisir met en garde sur l’arnaque au paiement sans contact qui fait rage

Les habitués des voyages devront revoir leurs plans et s’adapter à ces changements, ce qui suscite des frustrations. Les parents ne pourront pas prendre en avance les réservations pour les vacances. Or, pour faire des économies, il faut s’y prendre à l’avance.

Certains reprochent également un déséquilibre dans le calendrier scolaire avec des périodes de vacances inégales.

Heureusement, cette idée de réduire les vacances scolaires ne verra finalement pas le jour. Les vacances de Toussaint auront lieu entre le 19 octobre et le 4 novembre. 

Ainsi, les Jeux olympiques de 2024 auront probablement des conséquences, positives ou négatives, sur l’ensemble de la population française. Mais la colère des parents n’y changera sans doute rien.

Vous aimez ? Partagez !