Vous êtes ici :   Accueil   >   Actualités   >   Cette aide de 200 € par mois en moyenne que de nombreux retraités ne réclament pas

Cette aide de 200 € par mois en moyenne que de nombreux retraités ne réclament pas

Les retraités possèdent de nombreuses manières afin d’accroître leur revenu. Il en est ainsi de l’ASPA, dont voici les détails !

Montrer le sommaire Cacher le sommaire

Un rapport de la Drees en 2023 met en évidence la situation de certains retraités en ce moment. L’année dernière, près de 300.000 d’entre eux ne souscrivaient pas à cette aide. Pourtant, cette allocation de la Caf pourrait bien régler un bon nombre de leurs soucis. Voici les conditions à respecter pour obtenir ce coup de pouce gouvernemental.

Certains retraités omettent une précieuse aide !

En l’espace de près de 7 ans, la situation concernant l’Aspa n’a pas beaucoup changé, à en croire la Drees. Avant 2006, cette aide pour les retraités s’appelait le minimum vieillesse. Mais les autorités la rebaptisent Allocation de solidarité aux personnes âgées. L’objectif : assurer un minimum de revenu pour les seniors !

En 2016, la Drees réalise une étude sur cette allocation de la Caf. D’après son rapport, un retraité sur deux n’envisageait pas de la toucher. Et en 2023, les autorités semblent n’avoir trouvé aucune solution à cela !

D’après l’étude sur les retraités en 2023 : « 321.200 personnes se situent sous le plafond de ressources pour une personne seule (et sont donc éligibles selon les données fiscales) mais n’ont pas recours au minimum vieillesse, soit un taux de non-recours estimé à 50 % ».

À voir Retraités : bonne nouvelle concernant votre pension, les Français concernés

Dans l’ensemble, près de 57 % des retraités qui ont plus de 85 ans ne souscrivent pas à cette aide. Pourtant, elle pourrait changer de nombreuses choses dans leur vie ! En effet, cette allocation permet d’obtenir une rémunération similaire à certains salariés.

Qui sont les bénéficiaires de l’ASPA ?

Toujours d’après les chiffres de l’année dernière, le plafond de l’Aspa s’élevait à 961,08 euros pour une personne vivant seule. Un couple de retraités avait droit à près de 1 492,08 euros. Si le concerné bénéficie déjà d’un autre revenu, la Caf offre le reste de la somme pour correspondre à ces plafonds.

Comme chaque année, le gouvernement procède à une revalorisation de ses aides financières. Une excellente nouvelle pour les retraités, car ils ont droit à une double hausse ! En effet, la pension va constater une hausse de 5,3 %. Et en avril 2024, les minima sociaux, dont l’Aspa, vont aussi augmenter de 4,6 %.

Les retraités qui n’ont que peu de revenus ont tous droit à l’Aspa. En 2023, leur rémunération ne devait pas excéder les 961,08 euros. Mais pour cette année, on devra attendre les nouvelles dispositions venant du gouvernement. Pour demander cette aide, il suffit de remplir le formulaire au sein de la caisse de retraite. Les seniors peuvent aussi demander des informations auprès de la MSA.

Les retraités possèdent de nombreux moyens pour augmenter leur revenu !

La redistribution des richesses nationales constitue une des priorités de ce gouvernement. À travers les aides en tous genres de la Caf, il vient en aide aux plus démunis. Et bien sûr, les retraités figurent parmi les bénéficiaires de cette politique.

À voir Retraite : toutes les aides que vous oubliez de réclamer, vous pouvez en bénéficier dès maintenant

Parmi les aides que les retraités peuvent requérir, on recense les autres minima sociaux. Ils peuvent aussi obtenir les APL et les allocations envers l’énergie. Pour tous les connaître, il suffit de se rendre sur le site de la Caf. Là, ils peuvent obtenir toutes les informations dont ils ont besoin.

Vous aimez ? Partagez !